Vous êtes ici

Équipe pro

Benoit Costil : « Quand on fait les efforts… »

21 avr 2017 15:42

Attendus au tournant samedi face à Lille après la défaite à Nancy, les Rouge et Noir ont affiché le bon état d’esprit pour s’imposer face aux Dogues. Du caractère, de la générosité et de la solidarité, autant de valeurs qu’espère retrouver Benoit Costil dimanche à Geoffroy Guichard.

Quand on commence un match de cette manière avec beaucoup d’intensité, de la présence sur les deuxièmes ballons, cela facilite les choses…

« On était attendu au tournant. Il y avait un peu de pression. On avait cette volonté d’aller les chercher, de les étouffer dans leur propre camp. Cela a super bien fonctionné en première mi-temps. La seconde fut plus difficile mais on s’est battu. Derrière on a su s’accrocher, même si parfois le bloc était déséquilibré. Quand on fait des efforts on est souvent récompensés, et à l’inverse quand on n’en fait pas ou peu, on est pénalisé à juste titre. C’était important de faire un résultat face à Lille après ce scénario du match à Nancy. »

Comment s’est passée cette semaine qui a suivi ce revers en Lorraine ?

« Ça n’a pas été la semaine la plus difficile que j’ai vécue à Rennes, ni la plus facile. Les deux jours qui ont suivi, « je me suis fait un peu chier ». On avait envie de passer rapidement à autre chose et cette victoire contre Lille fait beaucoup de bien. On comprend la déception des supporters, on a besoin de tout le monde. On sait qu’ils souhaiteraient nous voir plus hauts. »

Finalement cette équipe a de l’orgueil…

« Maintenant, il faut que ça dure. Nous, joueurs « cadres », on se doit de mener un combat auprès du groupe pour avoir un discours ambitieux et aller chercher la meilleure place possible. On va avoir un match test à Saint-Etienne. C’est regrettable de savoir qu’on va évoluer dans un stade vide. On aurait préféré jouer dans une enceinte pleine. »

As-tu déjà eu l’occasion de disputer des matchs à huis clos ?

« Non, mais en Ligue 2, il y a des matchs qui parfois y ressemblent (rires). Sincèrement, je ne me réjouis pas de jouer dans un stade vide, surtout à St-Étienne où on le sait l’ambiance y est fantastique. Quand on regarde le calendrier, c’est toujours un plaisir de se rendre à Geoffroy Guichard même si on sait que ce ne sera pas un match facile. J’espère qu’on sera tout aussi dynamique et actif que samedi. »