Vous êtes ici

Klub Affaires

Le portrait chinois d’Eric Du Mottay

13 juin 2017 10:55

Dirigeant de Gerinter Interim

Une success-story ?
La conserverie la Belle-Iloise depuis 1932 à Quiberon, l’une des dernières conserveries de Bretagne aujourd’hui ; avec toujours les mêmes méthodes de travail : le respect du produit, travaillé encore à la main, le respect des traditions et la production au gré du retour de pêche.

Un restaurant ?
Le LOFT à Rennes, boulevard de la Tour d’Auvergne, et ses produits de saison toujours de qualité. On est accueilli comme à la maison. On y mange délicieusement bien.

Un hobby ?
Les galeries d’art, la peinture et la sculpture en particulier. On a la chance d’avoir près de nous de grands mécènes avec, entre autres, François PINAULT avec la Villa Greystones et Jean-Paul LEGENDRE avec le Château des Pères.

Un rêve ?
Devenir un jour mécène dans l’art à mon tour.

Un film ?
« Mes Meilleurs copains » de Jean-Marie Poiré (1989). C’est l’histoire de cinq copains, autour de la quarantaine, amis depuis toujours, qui cherchent ce que sont devenus leurs rêves et leurs idéaux de jeunesse. Vaste programme mais très beau film plein d’humour.

Une chanson ?
Je vais citer des chanteurs plutôt pour la poésie et le réalisme des textes, Brel, Brassens, Nougaro et plus près de nous, Stromae.

Votre plus beau match de football ?
La finale de la Coupe d’Europe des clubs Champions entre Saint-Etienne et le Bayern de Munich, le 12 mai 1976. C’est un match entré dans l’histoire du foot français. Si les poteaux des cages de l’Hampden Park de Glasgow avaient été ronds et non pas carrés, Saint-Etienne aurait été le premier club français Champion d’Europe des clubs !

Un joueur ?
Laurent Blanc, le grand patron de la défense dans ses clubs et en équipe de France surtout. Un des artisans de la victoire de 1998.

Un poste ?
Gardien de but peut-être, le dernier rempart sur le terrain, un rôle important dans une équipe.


www.gerinter.fr