Vous êtes ici

Romain Ferrier
Sélections

« Leur présence en Équipe de France irradie l'Académie »

02 oct 2017 17:51

Éducateur référent de la génération 2000, Romain Ferrier évoque en quelques mots les trois Rennais qui disputeront la prochaine Coupe du monde U17 en Inde.

Alan Kerouedan, Mathis Picouleau et Wilson Isidor, tous les trois sont nés en 2000 font partie du groupe Espoirs de Julien Stéphan. Habitué au terrain de la Piverdière et de Clairefontaine, nos trois Rennais vont découvrir ce mois-ci un environnement tout nouveau puisqu'à partir du 6 octobre, ils vont disputer la Coupe du Monde U17 en Inde. « Nous sommes très heureux et très fiers d'être aussi bien représenter dans ce type de compétition. Leur présence irradie tout l'Académie » saluait l'entraineur des U19 Nationaux. 

 

 

« Alan est arrivé en U16 au Stade Rennais F.C. Très rapidement, il a été mis en évidence. Il a réalisé une très grosse première saison en U17 Nationaux. Il a d'énormes qualités de percussion, de vitesse, de buteur. C'est une très bon garçon. Même s'il a eu un petit coup de moins bien la saison dernière, il a su rebondir et entendre les conseils qu'on a pu lui prodiguer. Il connait l'Équipe de France depuis le début, sa présence prouve encore ses qualités. »

 

 

« Mathis fait partie des joueurs que je connais le mieux puisque c'est un garçon du club comme Wilson. C'est un élément indispensable dans un groupe. Il a une maturité précoce, il travaille, il sait où il veut aller. C'est un garçon attachant qui se remet sans arrêt en question. Il est en train de franchir un palier en s'ouvrant davantage aux autres et en assumant les responsabilités. »

 

 

 

« Wilson est un Rennais. Il a mis un peu plus de temps pour comprendre là où il était et ce qu'il devait mettre en place pour atteindre les objectifs qu'il se fixe. Depuis maintenant un an, il a pris la mesure de la formation. Il franchit les paliers les uns après les autres parce qu'il a des qualités fortes. C'est un buteur, il se déplace très bien. Il a encore une belle marge de progression. »

----------------------

Nouvelle-Calédonie, Japon, Honduras, un groupe facile pour les Bleuets Romain ? 

« Sur le papier le tirage semble à la portée des Tricolores. J'espère que l'expérience qu'ils ont vécue lors du précédent championnat d'Europe leur servira pour aller le plus loin possible. Chaque équipe va vouloir tirer son épingle du jeu. Sur un match tout peut arriver. Le sélectionneur va vite cadrer les choses ».

 

Dans la même catégorie