Vous êtes ici

447a0467_copie.jpg
Équipe pro

Bruno Genesio : « J’espère que c’était un accident. »

26 nov 2021 17:37

Les sentiments étaient partagés jeudi soir dans les coulisses du Roazhon Park, entre l’amertume d’une prestation brouillonne et la joie d’une qualification directe pour les 8es de finale de l’Europa Conference League. L’entraîneur de l’équipe première espère que la dernière prestation réalisée servira d’avertissement pour la suite. À commencer par le derby dimanche à Lorient. Retour sur la conférence de presse d’avant-match.



Le match contre le Vitesse Arnhem :  
« J’ai revu le match et il confirme l’analyse à chaud de jeudi soir. On a eu un problème tactique avec leur 3-4-3 mais c’est un tout petit problème par rapport au reste. Je pense que l’on a manqué de beaucoup trop d’allant, de justesse technique et de trop choses qui avaient fait notre force sur les derniers matchs pour espérer faire mieux. Pour moi, le résultat est logique. Même à 3-1, sur le banc, j’ai dit à mes adjoints qu’on ne méritait pas forcément de mener à ce moment du match. On n’a pas été performants à la récupération, ni techniquement, ni dans la gestion de la profondeur et dans les duels. Malgré tout, on a fait match nul, on s’est qualifiés et on a terminé premiers du groupe. Si on nous avait dit ça lors du tirage au sort avec Tottenham dans le groupe, on aurait signé des deux mains et des deux pieds. Il faut savoir être exigeant mais aussi apprécier. Lorsque l’on est moins bien, on est quand même capables d’accrocher des objectifs. »

Un coup de moins bien ?
« Il peut arriver d’être moins bien dans un match. On ne peut pas non plus faire tout le temps de très bons matchs. Mais dans les jours où l’on est moins bien, il faut être encore plus solides et plus expérimentés pour gérer les temps faibles et éviter de se faire rejoindre au score. J’espère que c’était un accident. C’est comme cela que je le perçois. On verra si on est capables de rebondir. Encore une fois, on est qualifiés, tout est relatif. »

Les louanges et ses dangers :
« Être reconnu par les gens du football, ça fait plaisir mais c’est le danger parce qu’on sait que c’est très fragile. On n’a pas de marge. Tout ce que l’on a fait depuis deux mois peut très vite être remis en question d’ici la trêve si on fait le même genre de match qu’hier. Il faut les prendre, c’est toujours plus agréable que d’être critiqué. Mais il faut savoir aussi pourquoi on en est arrivés là, comment et les moyens que l’on a mis en œuvre. On doit continuer à faire ensemble ce que l’on a fait depuis la défaite à Marseille. »

Le SRFC redouté ?
« Quand on est sur une série positive de douze matchs sans défaite, que l’on marque des buts et que l’on se créé des occasions, évidemment que les équipes nous redoutent mais elles ont aussi des analyses vidéo et des entraîneurs qui travaillent bien. On sait très bien que chaque match est différent et qu’ils sont très difficile à gagner si on n’est pas à 100% dans tous les domaines. »

Le derby :
« Je suis allé les voir jouer dimanche dernier à Angers pour me faire une idée plus précise de cette équipe lorientaise et on sait que ce sera difficile comme le sera le match contre Lille ensuite, puis Saint-Étienne, Nice et Monaco. La Ligue 1 est difficile, on voit bien que tous les matchs sont serrés, tout se joue sur des détails. On s’attend évidemment à un match compliqué dans un derby et contre une équipe qui a besoin de points. »

La forme du FCL :
« Ils ont beaucoup d’absents depuis quelques temps, ça les a sûrement pénalisés à la fois dans les compositions de départ et les rotations possibles. C’est une équipe bien organisée avec des joueurs de profondeur intéressants. Il faudra être vigilant par rapport à ça. Ce sera à nous d’imposer notre jeu dans les matchs que l’on va jouer jusqu’à la trêve. »

__________


15e journée de Ligue 1 Uber Eats
FC Lorient / Stade Rennais F.C.
Dimanche 28 novembre 2021 – 15h00
Stade du Moustoir
Diffusé sur Prime Video
#FCLSRFC