Vous êtes ici

Logos Ligue 1
Équipe pro

J36. SRFC / MHSC : Un revers douloureux...

07 mai 2012 23:00
En s'inclinant 2 à 0 face au leader de la L1, les « Rouge et Noir » voient leur avance fondre dans la course à l'Europe. Cependant, rien n'est perdu, les Bretons conservent leur 5e place et restent encore maîtres de leur destin...


Décidément, Montpellier ne restera pas cette saison comme un bon souvenir pour les Rennais. Lourdement battus dans l'Hérault 4 à 0 au match aller, les joueurs de René Girard ont de nouveau fait mal à la formation stadiste. Leur jeu rapide porté vers l'avant, associé à une combativité de tous les instants et un brun de réussite, ont mis à mal la formation de Frédéric Antonetti qui était pourtant bien rentrée dans le match.


Le retourné acrobatique génial de Jonathan Pitroipa...
Dès le début de la rencontre, le rythme est rapide et laisse présager à une évolution rapide du score. Chris Mavinga, à la 2e minute, sur une percée rageuse, a une première possibilité.
Mais c'est surtout la 13e minute et ce retourné acrobatique incroyable sur la barre transversale de Jonathan Pitroipa qui donne le plus de regrets aux " Rouge et Noir ".


Et l'erreur de relance incroyable de John Boye...
Ensuite, le système montpelliérain prend modérément le dessus. Mais le tournant intervient sur une erreur défensive rennaise. A la 26e minute, John Boye, dos au but, remet étrangement le ballon à Camara qui ne gâche pas l'offrande.

Ce fait de jeu marque un tournant dans le déroulé de la partie, car dès lors, les " Rouge et Noir " buttent continuellement sur la défense occitane.


Le début de seconde période ne facilite pas le retour à la marque du Stade Rennais F.C. A la 53e minute, Cabella d'une frappe exceptionnelle, propulse le ballon sur le poteau. Benoit Costil dans son élan le dévie dans sa propre cage.

Les rentrées de Yacine Brahimi, Victor Montaño et Youssouf Hadji apportent un vrai plus dans les vingt dernières minutes mais Montpellier tient le coup et empochent trois points précieux dans la course au titre.

Côté Rennais, ce sont trois points, eux aussi précieux, qui s'envolent dans la course à l'Europe. Mais à deux journées de la fin, le Stade Rennais F.C. peut et doit y croire plus que jamais...


Les moments forts :

2e : Chris Mavinga déborde côté gauche et se retrouve face à Jourdren. Il choisit le centre en retrait pour Razak Boukari, qui voit son ballon repoussé par la défense montpelliéraine

7e : En contre, Cabella sert Camara qui remet pour Giroud, sa frappe enroulée passe au-dessus des buts de Costil.

13e : Jonathan Pitroipa qui s'infiltre dans la défense montpelliéraine et centre pour Alexander Tettey. Ce dernier tente un retourné acrobatique qui finit sur la transversale de Jourdren.

26e : Sur un mauvais dégagement de John Boye, Camara récupère le ballon au 6m et fusille Benoît Costil, impuissant sur cette frappe sous la barre. SRFC 0/1 Montpellier

28e : Coup franc excentré sur la droite du but rennais. Cabella est à la baguette, sa frappe au premier poteau est repoussée en corner par Benoît Costil.

39e : Razak Boukari hérite du ballon côté gauche avant de repiquer dans l'axe. A 20m, il tente sa chance mais sa frappe croisée est captée par le portier montpelliérain.

53e : Cabella s'infiltre plein axe et tente sa chance aux 20m. Le ballon touche le poteau, rebondit sur le dos du malheureux Benoît Costil, pour finalement entrer dans le but rennais. SRFC 0/2 Montpellier.

54e : Réponse des " Rouge et Noir ". Kembo repique au centre et enchaîne une frappe pied gauche, que Jourden intercepte.

60e : Après un joli mouvement, Jires Kembo trouve Julien Féret au centre qui reprend du droit. C'est capté par le gardien sudiste.

68e : Servi par Yann M'Vila, Jonathan Pitroipa tente une frappe enroulée à mi-hauteur qui termine finalement sa course dans les bras de Jourdren.

71e : Youssouf Hadji adresse un centre pour Pitroipa repris acrobatiquement au point de pénalty. C'est encore capté par Jourdren.

75e : Bien servi par Brahimi, c'est au tour de Victor Hugo Montano de trouver les gants de Jourdren.

79e : Bien en jambe, Yacine Brahimi perturbe une nouvelle fois la défense montpelliéraine, mais n'arrive pas à trouver le cadre.