Vous êtes ici

Équipe pro

J9. Stade Rennais F.C. / Reims : les déclarations d’après-match

07 oct 2019 18:01

Le Président et l’entraîneur du Stade Rennais F.C. se sont exprimés après la défaite concédée dimanche au Roazhon Park, ainsi que Faitout Maouassa, Benjamin Bourigeaud et Romain Salin. Retrouvez leurs réactions.

 

Olivier Létang :

« J’ai pris la parole dans le vestiaire après le match auprès des joueurs. Je leur ai dit qu’on traversait une période difficile. En termes de résultats, ce n’est pas évident. Malgré cela, je garde une très grande confiance. Je suis convaincu qu’on va avoir ce fameux déclic qui nous permettra de décoller et qu’on va y arriver. On a un coach de grande qualité, un staff qui travaille très bien et un effectif de qualité. J’ai redit aux joueurs qu’il fallait rester unis et solidaires mais que cela ne viendrait pas seul et que tout le club devait faire plus. Il nous faut aller chercher les ressources, un supplément d’âme pour inverser le cours des choses. Il ne manque pas grand-chose. C’est tous ensemble qu’on fera basculer les choses dans le bon sens.

Il est trop tôt pour faire un bilan, les bilans se font en fin de saison. Nous sommes à 4 points du podium donc le résultat d’un match ne doit pas remettre en cause notre vision. Il nous faut retrouver la victoire, sortir de cette période plus difficile et recréer une dynamique positive en Ligue 1. Nous devons garder du calme et de la sérénité.

Pour l’Europa League, les deux rencontres contre Cluj vont être décisives pour la suite de notre parcours. Encore une fois, c’est en étant conscients de la situation, en restant unis, soudés, solidaires et en allant chercher cette détermination et ce supplément d’âme, pour ne pas dire une révolte, que nous ferons basculer les choses en notre faveur. Je suis confiant, nous allons le faire tous ensemble avec tout le club. »

 

Julien Stéphan :

« Il nous a manqué d’avoir joué un match complet. Notre début de match a été très insuffisant. Comme depuis un petit moment, il nous a manqué de l’efficacité dans la zone de vérité. En seconde mi-temps, nous avons eu beaucoup de situations mais il a manqué à la fois de la présence et de la justesse dans les déplacements pour aller couper les trajectoires. On n’a pas eu de réussite. C’est un ensemble de choses qui fait que Reims a pu remporter le match. On s’est vite rendu compte qu’il fallait s’adapter car au départ on était en difficulté. Je trouve qu’en seconde mi-temps, il y a eu des choses meilleures. Être mené en début de seconde mi-temps contre Reims est le pire scenario. C’est une équipe qui défend bien, bas, qui a de la densité athlétique pour défendre sur les centres. Des ballons devant le but adverse, il y en a eus. On a poussé, on a cherché à créer les décalages, faire des centres mais ce n’était pas suffisant.

Notre match est moins intéressant que ceux faits à Rome et Marseille. On a la trêve internationale pour analyser tout ça. On a beaucoup de travail devant nous. On vit une période difficile qu’il ne faut pas nier. Le mois de septembre a été décevant en ce qui concerne les résultats. On a qu’une chose à faire, se retrancher dans le travail, dans l’unité et la solidarité. Ça ne tombera pas du ciel. Il faut accepter la situation et la combattre pour réenclencher quelque chose de positif après la trêve internationale. On va reposer certains joueurs qui ont beaucoup joué. On doit retrouver de la fraîcheur et du dynamisme. On a besoin de travailler l’ensemble de notre animation offensive. La Ligue 1 est difficile. Il faut faire des gros matches tous les week-ends. 

 

Benjamin Bourigeaud :

« C’est difficile à vivre. On est surtout déçu de ne pas avoir remporté ce match. On a essayé de trouver des solutions pour travailler la faille face à Reims mais malheureusement on a tapé la barre et le poteau. On a essayé de pousser jusqu’à la fin. Ça n’a pas suffi pour au moins égaliser. Reims a fait le match qu’il fallait, ils n’ont pas craqué. La première mi-temps manquée de notre part a fait défaut. Il faut corriger ce qui ne va pas. On attend une victoire depuis pas mal de temps maintenant mais il faut continuer à travailler et avancer tous ensemble. C’est ce qui fera la force du Stade Rennais F.C.

Il ne faut pas dramatiser. Les supporters s’impatientent et c’est normal, nous aussi. C’est normal d’avoir un échange avec nos supporters. Comme nous, ils attendent la victoire. Ils nous disent de nous bouger tout simplement. Tout n’est pas à jeter cependant. On est dans une phase difficile, on essaie de trouver des solutions. Il ne faut surtout pas baisser les bras. Pour s’en sortir, tout le monde doit rester uni, supporters, joueurs, staff et dirigeants. Il faut se serrer les coudes et surmonter tout ça. »

 

Faitout Maouassa :

« Ce résultat est une déception, d’autant plus que nous avons deux occasions franches en seconde période, où l’on touche deux fois les poteaux. On a mal démarré ce match mais nous nous sommes adaptés par la suite.

Aujourd’hui, il ne nous manque que les buts et la victoire. Il faut encore travailler, et la trêve internationale va nous permettre de nous améliorer. On va s’en sortir tous ensemble. »

 

Romain Salin :

« Nous nous sommes réveillés peut-être un peu tard dans ce match. Il nous manque de la consistance sur 90 minutes. Chacun doit donner un peu plus, un peu plus vite. Une fois qu’on l’aura fait, alors ça va repartir mais ce n’est jamais simple. On va bosser et aussi se reposer car nous sommes sur une grosse série, même si elle n’est pas positive. Il faudra se poser les bonnes questions individuellement pour enchaîner ensuite.

Je préfère être honnête, ces derniers résultats me font chier (sic), comme pour les supporters, le coach et tous les joueurs. Nous sommes là pour gagner. Dans ces moments-là, il faut rester positif pour repartir au mieux. Tout le monde va se mobiliser pour avancer, ça fait partie de notre job. »




#ToutDonner

 

Dans la même catégorie

Équipe pro

De Frédéric Piquionne à Hatem Ben Arfa, décrouvrez tous les buts inscrit au Louis II depuis la saison 2001/2002.

19 oct 2019 14:07