Vous êtes ici

Academie

La relève a repris !

13 juil 2021 16:26

La rentrée a sonné pour une partie de l’Académie du Stade Rennais F.C. Hier, les groupes N3 et U19 ont retrouvé dans la matinée les infrastructures de l’ETP Odorico avant un après-midi dédié à la culture club. Pendant presqu’un an, ils auront à défendre fièrement les couleurs Rouge et Noir et penser à leur progression pour un objectif unique : espère un jour fouler la pelouse du Roazhon Park.



C’est avec un plaisir non dissimulé que dirigeants, encadrants, éducateurs et joueurs se sont retrouvés lundi après plusieurs semaines de vacances. « Les joueurs nous ont manqué. On ne les accompagne pas si on ne les aime pas. On est contents d’être avec eux tous les jours. Ce sont comme vos enfants, ils s’en vont quelques semaines et vous n’avez qu’une envie, c’est de les revoir sur les terrains. Il y a beaucoup de plaisir à retrouver les joueurs et les staffs » s’est réjoui Denis Arnaud, le Directeur de l’Académie qui avait réuni également les familles au Roazhon Park dans l’après-midi. « Il faut rappeler les règles et le cadre de vie. Ça permet aux parents de savoir ce qui se fait au centre, comment leur enfant vit à l’Académie, aussi bien sur le terrain qu’en dehors. Ce sont des bases essentielles pour passer une bonne saison. »

 

Exigence et plaisir

Et parmi ces bases, plusieurs notions et valeurs ont été exprimées par Denis Arnaud : « L’exigence est déterminante. On est là pour former des joueurs de haut niveau. Automatiquement, l’exigence est au quotidien, pas que sur le terrain mais aussi dans la vie de tous les jours. L’hygiène de vie, le sommeil, la politesse… pour durer dans une carrière, il faut avoir toutes ces notions. Nous sommes là pour les aider et pour que le club continue à avoir une Académie forte. » Il a aussi tenu à rappeler l’importance de l’institution. « On est tous de passage, le staff, les joueurs, le Directeur... ce qui est important, c’est que les joueurs donnent tout pour l’institution. Il ne faut pas avoir de regrets. Il y a trop de joueurs, sortant du centre, qui disent : "Si j’avais su, j’aurais dû mieux faire ceci ou cela." Mais c’est trop tard. L’idée est qu’ils n’aient aucun regret à la fin de leur formation. Ils doivent être heureux d’être passé par le Stade Rennais F.C. »

 

Un accompagnement soigné

Parce que la formation a toujours été un des piliers du club, de nouveaux aménagements ont été pensés ces derniers mois. « Il y a un staff conséquent pour les jeunes, avec un éducateur pour quatre ou cinq enfants. Ce sont des moyens colossaux qui sont mis en place. Les parents peuvent être rassurés quand ils laissent leur enfant à Rennes. Le Président Nicolas Holveck a rappelé que la formation était l’ADN du club. À travers tous les travaux qui ont été fait dans l’hébergement, la restauration et les bâtiments sportifs, le Stade Rennais F.C. donne les moyens à l’Académie pour améliorer les conditions de travail et de vie de nos jeunes. C’est un signe très fort envoyé à l’Académie. »

 

L’identité au cœur du projet

À l’issue de ce discours d’introduction et d’explication, les jeunes talents rennais se sont (re)plongés dans l’histoire du club, en arpentant les coulisses du Roazhon Park et en visitant la Galerie des Légendes avant de rendre visite à Jean Prouff installé en tribune depuis les 120 ans du club. « Il faut la respecter cette histoire. Les garçons doivent savoir à quoi correspond le blason qui est sur leur maillot. Sans cela, ils ne travaillent pas pareil et ne jouent pas pareil. »

 

L’espoir de retrouver pleinement la compétition

Les dix-sept derniers mois n’ont pas été simples pour les équipes de l’Académie, privées quasiment de toutes compétitions. Tous espèrent désormais pouvoir rechausser les crampons pour de vrai. « La dernière année a été très compliquée en termes d’organisation. Psychologiquement aussi pour les jeunes et les staffs. On croise les doigts pour espérer une saison normale car la compétition fait partie de la formation. Mais on n’a pas été les plus malheureux. On a quand même eu la possibilité de s’entraîner et de faire des matchs entre centres, c’était un privilège. »
 

En attendant, le retour à la compétition, les U16 et U17 du club bénéficieront du même programme de rentrée lundi prochain.

Dans la même catégorie