Vous êtes ici

Équipe pro

René Ruello : « J’ai pleine confiance en ce groupe ! »

09 oct 2017 19:23

Alors que le championnat retrouvera ses droits le week-end prochain et que le Stade Rennais F.C. se déplacera au Roudourou afin de disputer le Celtico, le Président Ruello a souhaité prendre la parole à propos de la situation de son club. Avec franchise, il n’a éludé aucun sujet et a appelé à l’union sacrée autour des Rouge & Noir.

 

Président, pourquoi avez-vous souhaité vous adresser directement aux supporters en réservant votre intervention au site staderennais.com ?

Pour une raison simple : je m’adresse à nos fidèles supporters directement parce que c’est une forme de respect que j’ai pour eux et que le club leur doit. Mais aussi parce que leurs représentants et bon nombre d’entre eux m’ont demandé d’utiliser ce moyen de communication. Ma seule ambition est de servir les intérêts du club. J’entends bien à l’avenir les informer régulièrement par ce média.

 

Quel est votre regard sur la situation actuelle du club ?

Je ne suis absolument pas satisfait du classement actuel de l’équipe même si, avant la réception de Caen, nous restions sur trois matchs de très bonne qualité : la victoire à Marseille (1-3), la défaite contre Nice (0-1) et le nul à Saint-Etienne (2-2) dans les conditions que l’on sait. La déception après notre mauvaise prestation contre Caen est à la hauteur des espoirs qu’avaient fait naitre les trois matchs précédents.

J’attends maintenant une réaction rapide du groupe et ce dès le prochain match à Guingamp.

 

 

 


Comprenez-vous la frustration du public ?

Oui puisque je l’ai ressentie. Non seulement je la comprends mais je la partage totalement. Cependant, mon rôle de Président m’impose de prendre de la hauteur et du recul face à des évènements que je pense conjoncturels. C’est-à-dire de rester lucide et de ne pas être dominé par l’émotion qui forcément nous envahit après un match comme celui-là.


Quelle est l’ambiance actuelle au sein du groupe ?

Les joueurs sont évidemment comme nous, tous conscients de la médiocrité de cette dernière prestation et affectés par la situation. Il n’y a pas de recette miracle pour retrouver le cercle vertueux du succès. Il faut continuer à travailler le projet de jeu défini en début de saison avec le mental et pugnacité non seulement nécessaires mais indispensables. Je sais que Christian Gourcuff, son staff et les joueurs en ont pleinement conscience.


Pour autant, retenez-vous des signaux positifs ?

Oui mais aussi des interrogations. Oui parce que le contenu de nos trois prestations avant Caen était prometteur : un collectif bien huilé, une équipe solide, spectaculaire et offensive. Et aujourd’hui des interrogations pour l’avenir avec la blessure d’Ismaïla Sarr, de Sanjin Prcic et de quelques autres. On peut aussi y ajouter les suspensions en cours.

Malgré ces vents contraires, j’ai pleine confiance en ce groupe pour qu’il relève la tête et se mette en mode « combat » tout en continuant à produire du jeu, indispensable pour durer, comme ce fut le cas contre Toulouse, Marseille, Nice et Saint-Etienne.

En effet, il est maintenant impératif de gagner. Au mois de mai, c’est le décompte des points qui sanctionnera la qualité de notre saison. Les blessures et les erreurs d’arbitrage qui ne nous épargnent pas depuis la première journée seront oubliées.


Que comptez-vous faire face à l’indisponibilité de longue durée d’Ismaïla Sarr qui s’affirmait comme un élément majeur de l’équipe ?

Il n’y a pas qu’Ismaïla ! Sanjin Prcic, Mexer, Jordan Tell, Abdoulaye Diallo, Yoann Gourcuff sont également absents pour blessure ou en reviennent tout juste. C’est presque la moitié d’une équipe !

Il en découle une inexpérience et une jeunesse inédite sur notre banc. Ceci dit, nous recherchons activement un joker mais la réglementation impose qu’il évolue obligatoirement en France et les possibilités qui nous sont offertes sont extrêmement restreintes. Nous avons néanmoins pris des contacts.

 

 

 


Vous avez reçu les membres du RCK jeudi soir ?

Oui en effet. Le club avait pris l’engagement de les recevoir après le match de Caen. Ils avaient manifesté leur mécontentement ce soir-là mais ce n’était ni le lieu, ni le moment pour discuter. Notre échange de jeudi a été positif et constructif. Quatre joueurs de l’effectif et plusieurs dirigeants m’accompagnaient. Nous avons échangé sereinement et directement avec les représentants du RCK.

Les joueurs ont mis l’accent sur le sérieux et la qualité du travail effectué à l’entrainement dans la ligne du projet de jeu de Christian Gourcuff auquel ils adhèrent pleinement, affirmant qu’ils trouveront en compétition la récompense de leurs efforts.

Le RCK nous a également assuré de son soutien passionné pour le club de leur cœur.


Un dernier mot ?

Un club c’est un tout : un actionnaire, un entraineur avec son staff, des joueurs, des supporters, des salariés et un Président. C’est une équipe sur le terrain et en dehors du terrain. C’est avec cet esprit d’équipe et tous ensemble que nous devons trouver les ressources qui nous aideront à surmonter ces difficultés passagères.

C’est pourquoi je compte sur votre fidèle soutien pour aider et encourager notre équipe sans retenue.

Allez Rennes et vive le Stade Rennais F.C. !