Vous êtes ici

capture_decran_2019-12-04_a_10.16.03_copie.jpg
Academie

Romain Ferrier : « Il y a une notion émotionnelle très forte. »

04 déc 2019 10:13

Dans quelques heures, nos U19 affronteront le Maccabi Petah Tikva en Israël dans le cadre du match retour du 2ème tour de la voie des Champions. Malgré le succès 2-0 à l’aller, Romain Ferrier, coach des Espoirs, reste très prudent.



Romain, la balle est dans votre camp ?
Pour l’instant on est devant mais on s’attend à ce qu’il y ait une équipe qui ait envie de renverser le résultat comme elle a pu le faire au tour précédent. Ce sera difficile mais heureusement car on est dans une grande compétition. C’est normal qu’il y ait de l’adversité.

Petah Tikva, c’est plus fort que Brodarac ?
C’est un niveau au-dessus. C’est une équipe avec de bons joueurs, cohérente dans tous les domaines. Ça s’est joué sur des petites choses à l’aller. Ça nous a souri mais on est conscients qu’en face il y a de la qualité. Ils sont dangereux, ils ont les atouts pour attaquer et faire mal.

Le voyage s’est bien passé ?
C’est un long périple mais ça fait partie de l’expérience. À moins de jouer les grandes compétitions européennes plus tard, je ne suis pas sûr que les garçons auront l’occasion de jouer en Israël. On va en profiter pour emmagasiner encore de l’expérience, les joueurs et le staff. L’ambiance va être toute à la cause de nos adversaires qui voudront se qualifier. Ce sera un match de haut niveau.

Parlons expérience, les joueurs parviennent à enchaîner les rencontres ?
Il y a de la fatigue car ils jouent des matches à haute intensité. Il y a aussi une notion émotionnelle très forte. Ils puisent de l’énergie sur le terrain et mentalement mais ils sont jeunes et récupèrent plus vite. Je pense qu’ils ont déjà appris des matches de Youth League précédents. C’est notre quatrième match européen. Il y a peut-être une meilleure appréhension d’un match en milieu de semaine.

Le prochain tour ne présentera que des grosses écuries. C’est une source de motivation supplémentaire ?
C’est sûr. Ce n’est pas négligeable. Par bonheur, si on se qualifie, on recevra obligatoirement une équipe du chapeau Ligue des Champions classique. On pourrait s’offrir une très belle affiche même si Petah Tikva reste le champion d’Israël. On a joué aussi le champion de Serbie, ce ne sont pas des petits clubs. C’est peut-être moins ronflant mais ce n’est pas plus facile.


---


Youth League
2ème tour de la voie des Champions – match retour (2-0 à l’aller)
Maccabi Petah Tikva / Stade Rennais F.C.
mercredi 4 décembre – coup d’envoi à 15h00 – (14h00 en France)
stade HaMoshava – Petah Tikva


 

#ToutDonner