Vous êtes ici

En ce moment

Équipe pro

Tomáš Koubek : « Je souhaite aux supporters de passer de bons moments à nos côtés. »

03 jan 2018 16:30

Noël passé en famille en République Tchèque, Tomáš Koubek est revenu à Rennes avec le plein de détermination. Et il en faudra pour aborder un mois de janvier bien chargé. Première étape, dimanche à 21h face au PSG en 32ème de finale de la Coupe de France.



Tomáš, as-tu passé de bonnes vacances ?
C’était rapide. On a eu que quelques jours pour couper mais j’ai pu célébrer Noël avec toute la famille et la belle famille en République Tchèque, à Hradec Králové où j’habite et Ostřetín chez mes parents. J’ai profité de mes proches et je me suis mis à table, sans trop abuser non plus (rires). Il fallait être en forme pour le retour à l’entraînement. Comme en France, Noël est l’une des fêtes les plus importantes de l’année, surtout pour les enfants. À l’image de Prague, des décorations et des marchés typiques, c’est très sympa de fêter Noël là-bas. À Rennes, on a fait le sapin de Noël à la maison.

Quels vœux souhaites-tu adresser à ceux qui te lisent ?
Le plus important, c’est la santé. Je souhaite à chacun de réussir ce qu’il va entreprendre et de profiter de chaque instant.

Et sur le plan personnel ?
Je me souhaite aussi la santé, ainsi qu’à toute ma famille. Avec le Stade Rennais, je souhaite à l’équipe de progresser encore et encore, et aux supporters de passer le plus de bons moments possibles à nos côtés et au Roazhon Park.

Janvier s’annonce démentiel !
On y pense depuis décembre déjà. On sait que ce sera un mois important. On sera sur tous les fronts, on veut bien figurer en coupes mais aussi dans la première partie du classement. Il ne suffit pas d’y penser mais d’être prêt pour toutes ces échéances.

Et la reprise ? Comment s’est-elle déroulée ?
On a repris le jeudi 28 décembre et c’était vraiment quatre jours très intenses. On s’est entraîné dur. C’est le moment d’être au top physiquement avant d’aborder la série de matchs.


Trois semaines après les avoir joué, les Parisiens sont de retour au Roazhon Park. Pas simple pour une reprise…
On sait que ce sera une nouvelle fois difficile, on ne veut pas refaire les mêmes erreurs. Il ne faudra pas reproduire le même début de match qu’en championnat. On sait comment ils jouent mais je pense que l’on peut faire mieux. On essaie de se préparer à toutes les situations. C’est une concentration à 100% qu’il faudra avoir.

Qu’as-tu pensé du niveau parisien ?
C’est l’une des premières fois que je jouais contre une aussi grosse équipe mais quand on est dans son match, on n’a pas le temps de se dire que l’on joue contre Neymar, Mbappé ou Cavani. Mais quand j’ai regardé le match après, je me suis rendu compte que c’était de grands joueurs. Je pense que Neymar aura le Ballon d’Or un jour.

Quelle est la clé pour être le plus performant possible face à ce type d’adversaire ?
Dans un match de football, on s’attend souvent à des situations. On essaie d’anticiper. Mais des joueurs comme Mbappé ou Neymar créent la surprise. Quand on croit qu’ils vont tirer, ils passent le ballon, et inversement. C’est le haut niveau dans tous les domaines. Ils ont d’énormes qualités sur toutes les lignes. À nous de nous surpasser.

 

---

32ème de finale de la Coupe de France 
Stade Rennais F.C. / Paris SG
Dimanche 7 janvier 2018 – 21h
Roazhon Park

« JE RÉSERVE MES PLACES »