Vous êtes ici

dsc03635_copie_0.jpg
Academie

Youth League – Romain Ferrier : « Bruges est un très gros client »

12 fév 2020 11:05

Après avoir éliminé le FK Brodarac (Serbie) et le Maccabi Petah Tikva (Israël), les U19 rennais s’attaquent à du costaud ce soir en 16ème de finale de Youth League, le Club Brugge KV, notamment tombeur du PSG à deux reprises lors de la phase de groupe. Interview du coach des Espoirs, Romain Ferrier.



Romain, dans quel état d’esprit sont les joueurs ?

On va encore monter en intensité émotionnelle car ce sera un match couperet. On est content de recevoir une belle affiche. On sent les garçons impatients et excités à l’idée de jouer ce match. On leur a présenté l’adversaire dès dimanche. On a alterné vidéo et terrain pour donner le maximum de billes aux garçons. (sic)

Bruges, c’est un niveau supérieur à ce que vous avez déjà connu dans cette compétition.
Ils ont joué six matches dans une phase de groupe relevé avec Galatasaray, le Real Madrid et le Paris SG. C’est une équipe qui a beaucoup d’automatismes, beaucoup de repères avec de bons joueurs de partout. À l’instar du Stade Rennais F.C., ils ont des joueurs qui évoluent en première division dans leur championnat. Ils ont des internationaux, c’est un gage de qualité aussi. On sait que c’est un très gros client mais sur un match tout peut se passer. Nous sommes dans la peau de l’outsider. On va essayer de mettre quelque chose en place pour les contrarier offensivement et défensivement. On a tout de même une grande carte à jouer.

Les joueurs ont-ils pu retrouver le rythme en ce début d’année ?
À travers la compétition et des matches amicaux, on a essayé de retrouver le physique mais on ne prépare pas un match en particulier. Nous sommes sur un développement continuel pour les joueurs. La charge de travail n’est pas forcément calculée en fonction des compétitions. Néanmoins, avec trois matches dans la semaine, on a aménagé le planning. Les matches de ce week-end nous ont permis de voir l’état des troupes. Il y avait encore des incertitudes. Ça dépend aussi de ce qui se passe chez l’équipe professionnelle. On a attendu jusqu’à lundi pour déterminer un groupe.

Dix semaines se sont écoulées depuis votre dernier match de Youth League. Comment mobilises-tu les troupes ?
Ça revient vite car c’est une compétition exceptionnelle. On a la chance de pouvoir la jouer et on ne sait pas si on aura la chance d’y participer de nouveau dans un futur proche. Il faut prendre ce match comme d’habitude, avec beaucoup d’envie et de détermination, avec l’idée de vouloir continuer l’aventure mais on sait qu’en face il y a un grosse équipe. On est humble par rapport à ça. On va essayer de tout donner pour passer.

La Youth League est aussi un révélateur, pas que de talents, mais aussi de personnalités…
On va pouvoir observer le comportement des joueurs dans des matches à haute intensité et à forte charge émotionnelle. Le haut niveau c’est aussi ça. Il ne faut jamais rien lâcher. On peut faire le parallèle avec la récente réception de Nantes au Roazhon Park. À dix minutes de la fin, on était mené mais on a été en capacité de renverser la situation parce que l’équipe est solide mentalement. L’idée est de voir si les joueurs sont capables d’avoir cette force de caractère, dans la parole, mais surtout dans les actes sur le terrain.

Les jeunes étaient présents à ce match ?
Oui, c’est évidemment du pain béni. On rebondit là-dessus en disant que, bien sûr les qualités physiques et techniques comptent, mais il y a aussi une grosse part de mental dans le football. Le moindre duel, le moindre centimètre, il ne faut jamais rien lâcher. Quand on voit aussi les jeunes joueurs qui étaient avec nous il y a quelques mois, qui impulsent des choses chez les pros, ils montrent la voie. Quoiqu’il arrive, les jeunes sortiront de ce match avec l’impression d’avoir avancé car ça se jouera sur des détails. C’est le haut niveau. En espérant évidemment passer, on n’est pas là pour subir. On a de la qualité, on a un très bon centre de formation, à nous de le montrer sur le terrain.

 

---



16ème de finale de l’UEFA Youth League
Stade Rennais F.C. / Club Brugge KV
Mercredi 12 février – 18h00
terrain National – centre d'entraînement Henri Guérin
#SRFCCLU

 

 

#ToutDonner