Vous êtes ici

Équipe pro

Auxerre / Stade Rennais F.C. : 2 à 0

28 jan 2006 22:00
Diminués par de nombreux joueurs cadres, les Rennais s'inclinent à Auxerre 2 à 0, un but sur pénalty de Pieroni à la 69e et Kahlenberg qui double la mise à la 80e minute. Les « Rouge et Noir » ont pourtant réussi l'un des matches à l'extérieur les plus complets de la saison. Les Bretons méritaient véritablement autre chose.

Alex Frei, Etienne Didot, Andreas Isaksson, Cyril Jeunechamp blessés. John Utaka, Youssouf Hadji, Abdeslam Ouaddou retenus en sélection nationale pour la Coupe d'Afrique des Nations... Beaucoup de cadres sont absents pour cette rencontre. Laszlo Bölöni a ajouté un autre nom sur sa liste puisqu'il a laissé sur le banc Olivier Monterrubio. C'est donc une équipe très jeune qui se déplace au stade L'abbé Deschamps à Auxerre.

Dans les buts Simon Pouplin. Jean-Joël Perrier Doumbé, ancien de la maison bourguignonne, occupe le couloir droit, Jacques Faty (capitaine ce soir) et Adailton sont positionnés en charnière centrale et Erik Edman sans surprise tient le couloir gauche. Laszlo Bölöni a fait confiance à un milieu de terrain composé de Grégory Bourillon et Arnold Mvuemba comme milieux récupérateurs. Yoann Gourcuff, Kim Källström sont les pourvoyeurs d'une attaque composée de Jimmy Briand et... de Stéphane Nguéma qui fête sa première titularisation en L1.

Les « Rouge et Noir » font bien circuler le ballon notamment grâce à des passes courtes et la première occasion est logiquement bretonne. Kim Källström côté gauche adresse un centre pour Stéphane Nguéma mais le portier auxerrois en deux temps parvient à se saisir de la balle.

En ce début de match, les coéquipiers de Jacques Faty occupent bien le terrain et les espaces entre les lignes sont réduits.

6e minute de jeu, le Stade Rennais F.C. est une nouvelle fois à l'attaque. Stéphane Nguéma en soutient avec Kim Källström échappe au  marquage de Johan Radet et tente la frappe. Malheureusement pour le Gabonais son  tir pas suffisamment puissant est saisi sans problème par Cool.

10e minute, les « Rouge et Noir » suite à une faute sur Jimmy Briand obtiennent un bon coup-franc. Kim Källström décoche un boulet de canon à l'entrée des 25 mètres. Le tir est cadré mais Cool une nouvelle fois est vigilant.

Les Rennais sont nettement dominateurs en ce début de match, les Auxerrois ne parviennent pas à inquiéter Simon Pouplin.

Fait unique depuis le début de la saison, Kim Källström est positionné à la pointe de l'attaque. Il est épaulé par Jimmy Briand en retrait à droite et Stéphane Nguéma dans le même registre côté gauche. Les deux hommes apportent beaucoup de vitesse sur leur couloir respectif.

Les Rennais maîtrisent la rencontre et à la 23e minute de jeu, Yoann Gourcuff est tout proche d'ouvrir le score sur un superbe coup-franc qui frôle le montant droit de Cool.

Poussés par une centaine de supporters rennais (venus notamment de la région parisienne) les « Rouge et Noir » accentuent leur domination. Jimmy Briand perfore la défense auxerroise et lance parfaitement Kim Källström. Le Suédois enchaîne la frappe croisée mais celle-ci passe de peu à côté du montant gauche du portier bourguignon.

La mi temps est sifflée et les « Rouge et Noir » ont dominé les débats et ont maîtrisé cette première période. Seule finalement, la finition est manquante. Les Auxerrois ne se sont créés qu'une seule véritable occasion en toute fin de première période mais les hommes de Laszlo Bölöni sont sévèrement prévenus. Grichting de la tête s'élève plus haut que tout le mondre et heurte le poteau gauche de Simon Pouplin !

La seconde période redémarre et les Rennais sont toujours aussi présents.
47e minute, Kim Källström dans un mouchoir de poche parvient à donner à Stéphane Nguéma. L'attaquant rennais fait la différence et enchaîne la frappe à bout portant sur Cool qui réussit superbement à mettre la balle en corner.

Les Auxerrois s'enhardissent un peu plus et coup de théâtre à la 69e minute de jeu,  monsieur Malige, l'arbitre de la rencontre siffle un pénalty imaginaire sur une faute d'Adailton  sur Pieroni. Le Belge se fait justice et transforme le pénalty. Auxerre mène 1 à 0.

Le Stade Rennais F.C. n'est pas récompensé de ses efforts mais les coéquipiers de Jacques Faty n'abdiquent pas. Une minute après le pénalty, Erik Edman centre pour Kim Källström qui coupe de la tête la trajectoire du ballon. Sa tête frôle le montant gauche du  portier rennais.

Ce but est difficile à digérer tant les efforts des Rennais ont été importants. Les Bretons sont maudits, 80e minute, Kahlenberg décoche une frappe terrible des 30 mètres. La Balle se loge en pleine lucarne des buts de Simon Pouplin.

L'Aja a fait le break et mène 2 à 0.

Cette fois-ci la messe est dite au stade l'abbé Deschamps, les Rennais malgré un match de grande qualité s'inclinent 2 à 0 devant une équipe d'Auxerre réaliste et chanceuse.


Prochain rendez-vous mardi prochain au Parc des sports de la route de Lorient, le Stade Rennais F.C. accueille pour les 16emes de finale de la coupe de France Lens.