Vous êtes ici

whatsapp_image_2022-01-07_at_17.01.52_copie.jpg
Équipe pro

Bruno Genesio : « Je ne vois pas d’éléments qui peuvent nous faire douter. »

07 jan 2022 17:17

Marqués par leur élimination prématurée en Coupe de France, les Rouge et Noir ont mobilisé toutes leurs énergies cette semaine pour le retour au championnat. Samedi à 21h00, une belle affiche se tiendra au stade Bollaert. Retour sur la conférence de presse d’avant-match.



Coach, un joueur est de retour…
Birger Meling est de retour dans le groupe. Il est guéri, c’est une bonne nouvelle. Pour le reste, on en saura plus samedi matin.

La Covid perturbe-t-elle toujours vos entraînements ?
La semaine a été chamboulée car on doit faire des ajustements. Quand on travaille tactiquement, on est obligé de prendre une option avec les joueurs susceptibles d’être présents en match, une autre avec la possibilité qu’ils soient absents. Ça demande de l’adaptation mais on a eu une semaine complète. On a quand même pu travailler dans de bonnes conditions, c’est le plus important.

La déconvenue de dimanche est-elle digérée ?
Difficilement car c’est une compétition qui nous tenait à cœur, qui a été gagnée il y a deux ans par le Stade Rennais F.C. C’est une aventure humaine qui génère beaucoup d’émotions, on voulait briller. Je pense que l’on a fait malgré tout le match qu’il fallait pour se qualifier mais on a manqué d’efficacité offensivement. On n’a pas été capable de garder le score. C’est notre défaut ces derniers temps. Même si on avait pu et dû mener par deux ou trois buts d’écart à la mi-temps ou en fin de match, on aurait tout aussi bien pu le gagner 1-0. On n’a pas su le faire car on n’a pas été solide défensivement. Ce sont les mêmes réflexions sur les derniers matchs. On traverse les temps faibles avec un but encaissé, un pénalty concédé... on n’arrive pas à les passer comme d’autres équipes peuvent le faire sans encombre. C’est un axe d’amélioration avec l’équipe efficacité offensive qui doit être bien meilleure. À Nancy, on aurait dû plier l’affaire à la mi-temps.

La reprise du championnat vous emmène à Lens. Un grand défi en perspective.
C’est un match de duels qui nous attend. Avec Lens, il y a souvent des matchs très spectaculaires quel que soit le résultat final. Nous, c’est un petit peu pareil. A priori, ceux qui seront devant leur télé ou en tribune devraient voir un beau match. Le plus important est que l’on assiste à une victoire rennaise. Ce sera difficile face à une très bonne équipe mais on a quand même les armes. J’espère retrouver une grande partie de mon groupe pour lutter à armes égales. Et si on n’arrive pas à gagner, il faudra aussi savoir ne pas perdre et se contenter d’un point car ils compteront tous en fin de saison. On a trois matchs importants en janvier avec des joueurs partis en sélection. Il faudra bien traverser cette période si on veut lutter et remplir nos objectifs. Je suis confiant, je l’ai dit aux joueurs. Il faut que l’on garde cette envie de jouer au football, cette générosité, cet enthousiasme et ajouter cette rigueur supplémentaire en défense.

Doğan Alemdar sera-t-il de nouveau titulaire dans les cages rennaises ?
Oui. Il s’est bien adapté depuis son arrivée. Il fait énormément d’efforts pour apprendre et parler le français. J’ai beaucoup aimé son match à Nancy. Il a dégagé beaucoup de sérénité et de confiance vis-à-vis de ses partenaires. Il n’a eu qu’un seul arrêt à faire mais il était difficile et il l’a bien fait. Sur les sorties et les frappes de loin, il a été très rassurant. Il confirme ce que Florian Maurice pensait de lui. Je ne le connaissais pas avant qu’il arrive. C’est de très bon augure pour la suite. C’est un très jeune gardien et je pense qu’il a une marge de progression assez énorme. C’est bien de pouvoir l’évaluer samedi dans un contexte qui sera assez différent de celui de Nancy.

Seko Fofana est un atout redoutable côté lensois. Est-ce le danger numéro 1 ?
C’est le joueur dont on parle le plus car il a un jeu spectaculaire avec beaucoup de percussion mais il y a aussi beaucoup d’autres bons joueurs dont un. On en parle moins au milieu de terrain mais Cheick Doucouré est très important pour eux. On aurait bien aimé qu’il parte avec sa sélection à la CAN (rires). Ça ne se résume pas qu’à Seko Fofana. Leur jeu est très efficace, très généreux avec beaucoup de courses et de prises de risque. C’est une équipe agréable à voir jouer quand on ne joue pas contre eux. On a travaillé en conséquence parce qu’il y a des choses à faire contre cette équipe. On a aussi quelques certitudes dans notre jeu qu’il faudra mettre en évidence. Il faut surtout garder la confiance même si les derniers résultats n’étaient pas ceux que l’on espérait. Je ne vois pas d’éléments qui peuvent nous faire douter. Toutes les défaites sont très dures. On a raté des occasions de prendre des points mais globalement il y a plein de bonnes choses.

__________


20e journée de Ligue 1 Uber Eats
RC Lens / Stade Rennais F.C.
Samedi 8 janvier 2022 – 21h00
Stade Bollaert
Match diffusé sur Canal+ Décalé et Prime Video

Dans la même catégorie

Équipe pro
03 nov 2022 21:00
Équipe pro
27 oct 2022 18:45
Équipe pro
23 oct 2022 13:00
Équipe pro
16 oct 2022 15:00