Vous êtes ici

mk2_8761.jpg
Équipe pro

C’est nous qu’on l’a gagnée !

28 avr 2019 00:38

Une nouvelle page de l’histoire du Stade Rennais F.C. vient de s’écrire ce samedi 27 avril 2019. Et quelle page ! Les Rouge et Noir ont emprunté le chemin le plus compliqué pour décrocher un trophée national. Et c’est le plus prestigieux qu’ils se sont adjugés face à l’ogre parisien, la Coupe de France, la 3ème après 1965 et 1971.

Portés par près de 30.000 supporters qui avaient déjà remporté le match des tribunes avant le coup d'envoi, les joueurs ont été héroïques. Menés rapidement après les buts de Dani Alves (13’) et Neymar (21’), les Rennais n’ont pas abdiqué profitant de la moindre brèche pour remonter le camp parisien. Un état d’esprit conquérant qui a permis aux Rouge et Noir de revenir dans la partie grâce à un but contre son camp de Presnel Kimpembe (39'). C’est ensuite Mexer d'un coup de tête ravageur qui a remis les deux équipes à égalité (2-2 - 66’). Il a ensuite fallu faire le dos rond face au pressing parisien. La suite vous la connaissez, les Rouge et Noir ont pris leur courage à deux mains et ont tous transformé leur tir aux but.

Des larmes de tristesse aux larmes de bonheur intense

« C'est nous qu'on devait la gagner. » Cette réaction télévisée d’un supporter rennais, au pied du virage Nord du Stade de France, devenue malheureusement célèbre en 2009 aujourd’hui n’est plus. C’est nous qu’on l’a gagnée. Oui Monsieur, pour vous, pour les 30.000 Bretons présents ce 27 avril 2019 dans l’enceinte dionysienne, les milliers réunis sur l’esplanade Charles de Gaulle à Rennes et tous les fans Rouge et Noir installés devant leur poste de télévision. La récompense de la patience et de l’amour de nos couleurs.

Aux Aubour, Cosnard, Cédolin, Cardiet, Garcia, Keruzoré et consort succèdent Benjamin André, Tomáš Koubek, Hatem Ben Arfa, Clément Grenier, Hamari Traoré, Benjamin Bourigeaud, Ismaïla Sarr, Ramy Bensebaini, Damien Da Silva, M'Baye Niang, Mexer, James Léa-Siliki... sans oublier tous ceux qui font la force d’un groupe.

Exceptionnel, historique, incroyable,… Les superlatifs venaient à manquer au fur et à mesure de l’avancée des Rouge et Noir en Europa League cette saison. L’apothéose est survenue ce soir au Stade de France avec comme cerise sur le gâteau une qualification pour l’Europa League la saison prochaine.

Ce n’est plus un rêve. Le Stade Rennais F.C. a fait tomber le PSG et ramène la coupe à la maison. Une soirée qui restera indéniablement gravée à jamais pour les supporters rennais. Exultons, savourons.


Merci les Rouge et Noir !

#AllezRennes
#ToutDonner

LES TEMPS FORTS

2’ : La première occasion est parisienne. Neymar est à la réception d’un centre, ça passe de peu à côté.
11’ : Hatem Ben Arfa et M'Baye Niang s’y mettent à deux pour affoler la défense parisienne qui s’y prend à plusieurs fois pour stopper l’offensive bretonne.
13’ : Ouverture du score pour le PSG par l’intermédiaire de Dani Alves d’une reprise de volée à 20 mètres du but de Tomáš Koubek. 0-1
15’ : Face à face Tomáš Koubek - Kylian Mbappé remporté par notre international tchèque.
20’ : Ramy Bensebaini élimine trois joueurs avant de frapper de loin. Ça passe au-dessus du cadre.
21’ : Neymar est servi dans le dos de la défense. Le Brésilien lobe Tomáš Koubek, Paris fait le break. 0-2
33’ : M'Baye Niang remet à Clément Grenier pour une frappe du gauche. C’est contré par la défense.
38’ : M'Baye Niang enroule du gauche. Le poteau. Areola était battu.
39’ : BUUUUUUT ! La partie est relancée. Hamari Traoré centre fort et Presnel Kimpembe marque contre son camp. Allez les gars ! On ne lâche rien ! 1-2
58’ : Chevauchée fantastique de Benjamin Bourigeaud qui déclenche une lourde frappe sous la barre. Areola est à la parade.
66’ : On n’est pas mort ! Sur corner, Mexer décolle et vient couper la trajectoire du ballon au premier poteau. Quel coup de casque ! 2-2
69’ : Coup franc bien placé pour le PSG. Neymar ne trouve pas le cadre.
72’ : Mbappé surgit au premier poteau. Le Parisien ne parvient pas à redresser.
83’ : Gros sauvetage de Ramy Bensebaini qui coupe le centre de Dani Alves.
92’ : Frappe croisée de Neymar captée par Tomáš Koubek.
99’ : Mbappé trouve le poteau.
109’ : Oh Hatem… Servi aux 18 mètres par Ismaïla Sarr, Hatem Ben Arfa envoie une frappe qui flirte avec la lucarne.
118’ : Kylian Mbappé perd ses nerfs. Carton rouge.

LA FEUILLE DE MATCH

Finale de la Coupe de France
Stade Rennais F.C. / Paris SG : 2-2 (6-5 t.a.b)
Samedi 27 avril – 21h00
Stade de France

BUTS :
Paris SG : Dani Alves (13’), Neymar (21’), Presnel Kimpembe (csc 39’)
Stade Rennais F.C. : Mexer (66’)

Avertissements :
Stade Rennais F.C. : Clément Grenier (24’ – jaune), Ramy Bensebaini (112’ – jaune), James Léa-Siliki (117’ – jaune)
Paris SG : Marco Verratti (29’ – jaune), Neymar (44’ – jaune), Angel Di Maria (55’ – jaune), Léo Paredes (95’ – jaune), Kylian Mbappé (118’ – rouge)

---

La composition rennaise :
Tomáš Koubek, Hamari Traoré, Damien Da Silva, Mexer, Ramy Bensebaini, Benjamin André (c), Clément Grenier, Benjamin Bourigeaud (James Léa-Siliki 105’), Ismaïla Sarr, Hatem Ben Arfa, M'Baye Niang

Les remplaçants :
Abdoulaye Diallo, Romain Del Castillo, Jérémy Gélin, Mehdi Zeffane, Adrien Hunou, Jakob Johansson

Entraîneur : Julien Stéphan

---

La composition parisienne :
Alphonse Areola, Marquinhos (c), Presnel Kimpembe, Juan Bernat, Colin Dagba (Moussa Diaby 105’ - Christopher Nkunku 120’) , Dani Alves, Marco Verratti, Julian Draxler (Edinson Cavani 90’), Angel Di Maria (Léo Paredes 74’), Neymar, Kylian Mbappé

Les remplaçants :
Gianluigi Buffon, Eric-Maximin Choupo-Moting, Layvin Kurzawa

Entraîneur : Thomas Tuchel

---

Arbitre principal : Rudy Buquet