Vous êtes ici

rse-femmes-l1-rennes-post.png
Solidarité

Ensemble contre les violences faites aux femmes...

25 nov 2020 15:25

En ce 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le football professionnel, en association avec Solidarité Femmes, se mobilise pour lancer LA TRIBUNE CONTRE LA VIOLENCE et aider toutes celles qui luttent au quotidien contre les violences conjugales.


Le contexte sanitaire actuel oblige les stades de Ligue 1 Uber Eats et Ligue 2 BKT à rester silencieux depuis le début de saison. Dans ce contexte si particulier, le football professionnel a souhaité faire entendre la voix des femmes sur le sujet des violences conjugales à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Depuis plusieurs saisons, la LFP travaille aux côtés de Solidarité Femmes pour sensibiliser et alerter les supporters, et par-delà toutes les personnes s’intéressant au football, au sujet des violences conjugales.

En 2019, 142 310 personnes ont été victimes de violences conjugales, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, un chiffre en hausse de 16 % sur un an. Environ 126 000 victimes de ces violences par leur partenaire sont des femmes.

Le contexte sanitaire et le confinement sont d’ailleurs considérés comme des facteurs aggravants pour les femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants lorsqu’ils sont confinés avec leurs agresseurs. Il est donc important et urgent d’agir afin de faire connaître le numéro d’écoute 3919 au plus grand nombre.

 

LA TRIBUNE CONTRE LA VIOLENCE

 

En cette journée du 25 novembre, c’est donc un appel lancé à ceux qui peuvent jouer un rôle déterminant : appeler le 3919 au moindre doute, à la moindre violence, témoin ou victime.

Enregistré en studio et via une application de visioconférence, ce clip a permis de mobiliser le plus de personnes possibles tout en respectant les protocoles sanitaires. Plus de 30 femmes ont ainsi donné leur voix à ce projet. Merci à chacune d’entre elles et aux partenaires qui se sont mobilisés :

  • l’association Solidarité Femmes ;
  • Les joueuses professionnelles et le staff de l’Olympique Lyonnais (Amandine Henry, Amel Majri, Camille Abily, Sarah Bouhaddi, Selma Bacha, Wendie Renard), les joueuses professionnelles de l’AJ Auxerre (Manon Couvreur, Talya Gace, Mélissa Lucas), du Toulouse FC (Marie Cimati), du RC Strasbourg Alsace (Chloé Rochet) et du FC Metz (Candice Gherbi et Célia Rigaud) ; ainsi que les équipes administratives du FC Chambly et de l’USL Dunkerque ;
  • Les diffuseurs de Ligue 1 Uber Eats et de Ligue 2 BKT, avec notamment Marina Lorenzo de Téléfoot La Chaîne, Vanessa Le Moigne de beIN SPORTS, et Marie Portolano de CANAL+ ;
  • Les joueuses des PanamBoyz&Girlz United, SOS Homophobie et Le Refuge.

 

#LaTribuneContreLaViolence
 

 

La Fédération Nationale Solidarité Femmes lutte contre toutes les formes de violences sexistes (physiques, morales, sexuelles, psychologiques, économiques et autres) faites aux femmes et aux enfants, notamment au sein du couple et de la famille. Ce réseau national d'associations propose un suivi à des milliers de femmes et d'enfants chaque année, pour leur permettre de sortir de la violence.  La FNSF gère le numéro d’appel 3919 - Violences Femmes info, la plateforme nationale de référence pour l’écoute et l’orientation à destination des femmes victimes de violences, de leur entourage et des professionnels concernés. Pour en savoir plus : https://www.solidaritefemmes.org/