Vous êtes ici

srfc_caen050_copie.jpg
Équipe pro

James Léa-Siliki : « rendre l’amour que l’on reçoit »

12 mar 2019 16:56

Pour son retour à la compétition, James Léa-Siliki n’a mis que 15 minutes pour se montrer décisif. Auteur de la dernière passe sur le troisième but rennais face à Arsenal, James Léa-Siliki veut continuer de faire rêver les supporters Rouge et Noir.

 

James, on s’en souviendra de cette semaine…
Comme tout Rennais, on a vécu des moments exceptionnels dans des ambiances formidables. Les victoires sont au bout. Que demander de plus ? On vit de grands moments avec le groupe, avec les potes. On prend beaucoup de plaisir. La première partie a été faite correctement, jeudi ça va être autre chose. Ce sera toujours contre une grosse équipe qui reste favorite. Il faut bien se préparer pour aller chercher la qualification.

 

Retrouver les terrains face à Arsenal, ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple…
J’avais bien travaillé avant de revenir. Je suis entré, il y avait 2-1. En entrant, je prenais le relai de Benjamin (Bourigeaud) qui avait beaucoup travaillé. Je savais qu’on allait avoir une ou deux situations à bien négocier.

Plus d’un mois d’absence, ça a été long. Je suis content de revenir et de pouvoir aider mes partenaires. Je suis content de reprendre la compétition. Je suis un amoureux du football. La blessure a été compliquée. Quand ça se passe bien, c’est un pur plaisir.

 

« Pourquoi pas une troisième fois »

 

C’est un bijou de passe que tu as délivré à Ismaïla Sarr.
Quand Ramy (Bensebaini) me décale, je lève la tête et je vois Adrien (Hunou). La balle est compliquée à mettre car il est entre deux défenseurs. Puis je vois Isma’ au second poteau… Le week-end précédent, j’ai mis la même avec la réserve et aussi dans la semaine à l’entraînement. Je me suis dit « Pourquoi pas une troisième fois ».

 

Et dimanche, tu as joué ton 50ème match en Ligue 1…
J’ai eu la chance de le fêter par une belle victoire face à Caen, devant mes parents qui étaient aussi là pour mon premier match en Ligue 1.

 

« C’est le fil conducteur de la saison »

 

Trois jours après l’euphorie européenne, la réception de Caen a été bien négociée.
C’est grâce au championnat que l’on s’est qualifié la saison dernière. C’est le fil conducteur de la saison, le plus important. Le but était d’enchaîner et de se rapprocher du wagon de tête. On a mis du temps à démarrer mais on a su les pousser à la faute et les faire craquer.

 

Quelles seront les clés du match jeudi prochain ?
Il faudra être solide, bien compact. Ils voudront attaquer fort. Il faudra faire attention à l’entame de match car elles n’ont pas été bonnes lors des deux derniers matchs. On essaiera de jouer notre jeu, tenir le ballon pour aller marquer et les faire douter.

 

Et avec près de 6.000 supporters rennais à l’Emirates Stadium, vous pourrez compter sur le 12ème homme. Du jamais vu !
Oui et en plus ils seront bien placés, mieux qu’au Betis. Ils seront plus proches du terrain. Ils vont faire du bruit. J’espère qu’on les rendra heureux et fiers. Il y a une grosse ferveur qui ne fait que croître. On a envie de rendre l’amour que l’on reçoit en faisant les meilleures performances possibles.

 

Le danger sera-t-il de se laisser impressionner par le contexte ?
Nous avons des joueurs cadres et des recrues qui ont vécu des expériences européennes. Ça nous aide. On est tous conscient que ce sera un gros match mais on a tous envie de continuer à vivre de grands moments. Au contraire, je pense que ce sera une motivation supplémentaire. Ça peut rester graver dans nos carrières.
 

---

8ème de finale retour d’Europa League
Arsenal FC / Stade Rennais F.C.
Jeudi 14 mars – 21h00 (20h00 heure locale)
Emirates Stadium
#ArsenalSRFC

---


#ToutDonner – #AllezRennes