Vous êtes ici

Marseille / STade Rennais F.C.
Équipe pro

Marseille / Stade Rennais F.C. : 0 - 0 score final

11 aoû 2007 20:00
Annoncés favoris, les Marseillais n'ont que très peu inquiété les "Rouge et Noir". Les Rennais obtiennent leur premier point de la saison après avoir fait preuve de solidité et de rigueur.

Pour cette seconde journée de championnat et une confrontation face à Marseille, Pierre Dréossi avait décidé d'apporter quelques modifications à son effectif. Alors que Simon Pouplin occupait son poste habituel de dernier rempart, Erik Edman cédait sa place au profit de Cyril Jeunechamp sur le côté gauche. Le coach rennais renouvelait sa confiance au tandem Mensah - Hansson en défense centrale. Rod Fanni occupait le couloir droit de la défense. Stéphane Mbia faisait son apparition dans le onze de départ pour apporter toute sa puissance devant la défense. Olivier Sorlin et Bruno Cheyrou étaient alignés au milieu de terrain. Ovationné par tout le stade Vélodrome à son entrée sur la pelouse, Mickaël Pagis se tenait à la pointe de l'attaque. Jimmy Briand (à gauche) et Jérôme Leroy (à droite) étaient positionnés sur les flancs.

Poussés par 60.000 supporters, les Marseillais dominaient les débats en ce début de rencontre. La première véritable occasion d'apporter le danger sur le but rennais intervenait à la 5e minute de jeu. Djibril Cissé déviait un ballon en hauteur de la tête pour Zenden qui en se jetant ne pouvait cadrer.

Par la suite, les approximations rennaises étaient trop nombreuses pour déstabiliser le bloc marseillais. Les Bretons pouvaient néanmoins profiter des contres pour inquiéter les Phocéens. 21e minute de jeu, Olivier Sorlin lançait Jimmy Briand. Sa technique et sa vitesse lui permettaient d'éliminer son vis-à-vis. Après avoir pris le dessus, Jimmy Briand frappait et voyait son ballon filer à côté du but. Il aurait également pu trouver Jérôme Leroy, esseulé dans l'axe.

Il fallait attendre la 31e minute de jeu pour assister à la première frappe cadrée de la rencontre. La défense bretonne était prise de vitesse et laissait filer Ziani dans son dos. Le néo-Marseillais trouvait le poteau droit de Simon Pouplin. Deux minutes plus tard, les hommes de Pierre Dréossi répondaient aux Marseillais.  La vitesse de Jimmy Briand prenait à défaut Rodriguez pour se présenter devant Carrasso. Le portier olympien sortait parfaitement pour éviter l'ouverture du score.

En cette fin de première période, les occasions se multipliaient. 38e minute, Bonnart s'échappait sur le côté gauche et centrait pour Cissé. L'attaquant français frappait au dessus. Une minute plus tard, les Rennais répliquaient.  Stéphane Mbia s'appliquait à centrer au point de pénalty. Jimmy Briand s'élevait  plus haut que tout le monde mais ne parvenait à cadrer.

En seconde période, Pierre Dréossi décidait de remplacer Mickaël Pagis par Olivier Thomert. Jimmy Briand reprenait alors le poste d'attaquant de pointe. Quant à lui, Albert Emon procédait à la sortie de Nasri et l'entrée de Valbuena.

Malgré la chaleur ambiante, le rythme de cette seconde journée de championnat était soutenu et la possession de balle était plus équilibrée. 51e minute, les « Rouge et Noir » se créaient une belle occasion. Suite à une succesion de passes et de combinaisons, Oliver Sorlin centrait sur le côté gauche. Encore en embuscade, Jimmy Briand s'essayait pour un extérieur du pied mais son ballon ne trouvait le cadre.

Sentant son équipe en manque d'inspiration, les tribunes du stade Vélodrome se faisaient entendre. Quant à eux, les hommes de Pierre Dréossi ne subissaient pas et parvenaient à déstabiliser le bloc marseillais. Les occasions étaient cependant rares.

A la 68e minute de jeu, Cana frappait aux 20 mètres mais c'était sans compter la vigilance de Simon Pouplin. Trois minutes plus tard, les supporters poussaient un ouf de soulagement quand ils voyaient le missile de Thomert dévié par Beye.

Malgré les tentatives d'approches olympiennes, la défense bretonne tenait bon en se montrant solide dans les interventions. Après avoir fait beaucoup d'efforts, Jimmy Briand cédait sa place à Moussa Sow à la 78e minute.

A six minutes de la fin, les Marseillais tentaient d'exploiter la vitesse de Cissé. John Mensah montrait tout son talent et taclait superbement au grand désespoir des supporters marseillais.

Les sifflets du Vélodrôme accompagnaient le coup de sifflet final de l'arbitre. Les quelques 200 supporters rennais présents peuvent être satisfaits. Leurs protégés ont ramené un point logique de leur déplacement. Les hommes de Pierre Dréossi se sont montrés solides derrière et dangereux devant. De quoi être confiant pour la suite.


Réactions :
Pierre Dréossi : «C'est un très bon match nul. Marseille a essayé de chercher la solution sans la trouver. On a respecté notre plan de jeu. On peut avoir quelques regrets aux vues des occasions que l'on s'est crées. Dans quatre jours, on joue contre St-Etienne. Ce sera encore un match difficile. »

Moussa Sow : « On a livré une bonne prestation. On a eu du mal à rentrer dans le match pendant les vingt premières minutes. Petit à petit, on s'est mis dans le bain. Les consignes étaient de ne surtout pas reculer et de jouer très vite vers l'avant. Dans l'esprit, on a été bien. C'est encourageant pour la suite. »

Mickaël Pagis : « C'était important de ramener un point après notre match contre Nancy. On a fait ce qu'il fallait même si ça n'a pas été évident. Je pense que ce n'était pas plus mal de les rencontrer à cette période de la saison. C'est bon pour la confiance. Mon retour au Vélodrome était un super moment. J'ai vécu une soirée pleine d'émotions. »