Vous êtes ici

site_-_traore.jpg
Équipe pro

Raconte-moi Hamari Traoré : « quand un latéral peut attaquer, c’est bon signe »

11 juin 2020 11:25

Pour ce nouvel entretien de la série « Raconte-moi », Hamari Traoré évoque le poste si spécifique et complexe de latéral.



« Même si nous, les latéraux, sommes souvent jugés sur notre apport offensif, il faut être capable de trouver un certain équilibre. Je suppose que chacun a sa propre spécialité, son propre style de jeu. D’ailleurs, il y a encore de nombreux latéraux aujourd’hui qui sont bien meilleurs défensivement qu’offensivement.
 

J’essaye d’être sur tous les fronts

Je pense être un latéral moderne, qui ne se contente pas seulement de défendre. J’essaye d’être sur tous les fronts, d’être solide derrière mais aussi d’être un bon contre-attaquant. J’aime avoir le ballon, faire mal à l’adversaire en attaquant et en provoquant. J’aime prendre part aux phases offensives. De manière générale, quand un latéral peut attaquer souvent dans un match et se projeter avec la balle, c’est bon signe ! À mes débuts au Paris FC, j’étais quand même très offensif. Ça reste ma préférence aujourd’hui mais je pense avoir progressé sur l’aspect défensif. Je sens que j’ai plus de sérénité dans mon jeu, de sécurité défensive. Bien sûr, on peut et il faut toujours progresser. 
 

Il faut que ce geste soit nécessaire pour être tenté.

Il ne faut pas « centrer pour centrer ». Il faut que ce geste soit nécessaire pour être tenté. Bien sûr, cela se travaille aussi à l’entraînement avec mes coéquipiers. J’ai aussi eu de la réussite cette année, combinée à celle des attaquants qui ont su être précis et inscrire beaucoup de buts. Je compte bien continuer à travailler pour que mes centres soient encore plus décisifs ! »
 

 

#ToutDonner