Vous êtes ici

Stade Rennais F.C. / Auxerre : les photos
Équipe pro

Stade Rennais F.C. / Bordeaux : les réactions écrites

05 avr 2008 20:00
Retrouvez les réactions écrites de Guy Lacombe, Laurent Blanc, Jimmy Briand et Fabien Lemoine recueillies après la défaite du Stade Rennais F.C. face à Bordeaux.

Guy Lacombe (entraîneur du Stade Rennais F.C.) :
« Il y a peut être eu une petite décompression après le maintien acquis et notre remontée au classement. On est tombé sur une bonne équipe de Bordeaux. Ils ont été plus harcelants dans les duels et plus agressifs aussi bien individuellement que collectivement. On prend une nouvelle fois un but sur coup de pied arrêté. Je regrette la mauvaise entame de match. Faire le jeu sur un terrain pareil est difficile. Bordeaux en voulait vraiment. »


Laurent Blanc (entraîneur de Bordeaux) :
« Le bilan est plus que positif puisqu'on a remporté les trois points. Les garçons ont été récompensés du travail de la semaine. Est-ce que les Rennais ont été moins bons ou ce sont les Bordelais qui ont été plus forts ? Je pense qu'il y a un peu des deux. On avait prévu de priver de ballons des joueurs comme Mickaël Pagis et Jérôme Leroy. Cela a plutôt bien  fonctionné . »


Jimmy Briand :
« On avait l'envie de bien faire. Bordeaux n'est pas 2e pour rien. Il faut reconnaître qu'ils méritent leur victoire. C'est une équipe qui a l'habitude des grands rendez-vous. Ils ont su marquer ce premier but qui nous a fait mal. Je pense qu'il y avait faute sur moi et donc pénalty. Mais ça ne sert à rien de polémiquer. Il ne faut pas se cacher derrière cela. Il faut continuer de travailler et ne pas tout remettre en cause car on a fait de belles choses depuis plusieurs semaines. Il faut maintenant bien préparer le déplacement à Lyon. »


Fabien Lemoine :
« D'où j'étais placé, il y avait pénalty sur Jimmy (Briand). On est déçu vu la physionomie du match. On n'a pas trop été bougés. Un match nul n'aurait pas été volé. On a surement été moins bons que lors des derniers matches à domicile. On savait à quoi s'attendre en affrontant Bordeaux. Rien n'est encore fini. Il ne faut rien lâcher pour essayer de grappiller des points. »