Vous êtes ici

Stade Rennais F.C. - Sochaux
Équipe pro

Stade Rennais F.C. / Sochaux 2 buts à 1 score final

09 sep 2006 20:00
Une jolie frappe de Cyril Jeunechamp et un pénalty d'Olivier Monterrubio contre un but de Santos, ont permis aux Rennais de s'imposer pour la première fois de la saison 2 buts à 1 face Sochaux

« Mettre fin à ce problème d'efficacité ». Pour ce quatrième match de la Ligue1 Orange, Pierre Dréossi et ses hommes voulaient retrouver le chemin des filets qui les fuit depuis le début de saison. Après des bonnes prestations face à Marseille ou Monaco, les « Rouge et Noir » aspirent à offrir à leurs supporters leur première victoire de la saison. Pour cela, Pierre Dréossi peut compter sur le retour en défense de John Mensah, de son capitaine Olivier Monterrubio et de John Utaka titularisé comme attaquant axial.

Après une entame difficile, les Rennais emmenés par un John Mensah omniprésent en défense, inquiètent à la 15e minute de jeu le portier sochalien sur une belle frappe plein axe de Bruno Cheyrou.

Cette tentative rennaise, très applaudie par le public breton, donne confiance aux joueurs rennais. Erik Edman transperce le flanc droit sochalien et adresse un bon centre au second poteau mais personne n'est à la retombée du ballon.

Quatre minutes plus tard, c'est au tour de Daniel Moreira de porter l'estocade. Le Rennais grâce un faux appel de John Utaka parvient à rentrer dans la surface de réparation. Bruno Cheyrou qui a suivi derrière enchaîne la frappe croisée mais Richert stoppe en deux temps.

Une minute plus tard, les coéquipiers d'Olivier Monterrubio mette de nouveau la pression sur le gardien adversaire. John Utaka à l'entrée de la surface prend sa chance. La balle est contrée mais termine sa course sur le poteau du portier doubiste.

22e minute de jeu, les Sochaliens réagissent de belle manière.  Leroy, particulièrement précieux dans l'entre jeu, centre pour Ziani qui frappe mais Simon Pouplin intervient devant Santos.

Les « Rouge et Noir » dominent indéniablement la rencontre et sont une nouvelle fois proche d'ouvrir le score. A la demie heure de jeu, Richert essaye déjà de gagner du temps sur le chronomètre.  Monsieur Castro n'apprécie pas et sanctionne par un coup franc ce geste anti sportif. Olivier Sorlin décoche une grosse frappe mais le gardien sochalien est encore à la parade.

Peu avant la mi-temps, John Utaka sur un long raid puis Bruno Cheyrou sur une tête au point de pénalty menacent une dernière fois le bloc défensif adversaire.

Les Bretons n'ont pas réussi à dévérouiller le coffre sochalien mais Pierre Dréossi décide accorde sa confiance au même joueurs.  Aucun changement en seconde période, les Bretons reprennent les commandes de la rencontre et dès la 52e minute de jeu, John Utaka met à contribution la défense sochalienne.

54e minute, les efforts des Bretons vont être enfin récompensés. Cyril Jeunechamp qui n'est pas attaqué décoche une frappe plein axe qui se loge en pleine lucarne de Richert !
L'ancien capitaine rennais décisif, délivre le Parc des sports de la route de Lorient qui exulte.

Le Stade Rennais F.C. mène 1 à 0 face à Sochaux !

Malheureusement pour les Rennais, deux minutes plus tard, John Mensah auteur d'un excellent match n'appuie pas suffisamment sa passe en retrait. Santos ajuste Simon Pouplin qui a préféré rester sur sa ligne. La sanction est immédiate.

SRFC 1 - Sochaux 1 !

Poussés par son public, les « Rouge et Noir » repartent à l'assaut. John Utaka très en jambe est fauché par derrière par Afobali à l'entrée de la surface. Curieusement monsieur Castro n'applique pas le règlement et sanctionne le défenseur sochalien d'un carton jaune. Olivier Monterrubio sur coup franc cherche la lucarne mais sa balle passe au dessus du but adversaire.

61e minute de jeu, Mario Melchiot couloir droit accélère et lance en profondeur John Utaka. L'attaquant nigérian pourtant en retard parvient à faire la différence sur Potillon et devance la sortie de Richet. Le gardien sochalien accroche le Rennais. Monsieur Castro siffle pénalty !

Le capitaine Rennais se charge de la sentence et redonne l'avantage aux « Rouge et Noir » !

Stade Rennais F.C. - Sochaux 2 buts à 1 !


Ce deuxième but mérité change la physionomie de la partie. Les Bretons sont plus prudents, Pierre Dréossi procède à ses premiers changements. Jimmy Briand (74e) rentre à la place de John Utaka et Olivier Monterrubio (76e) cède sa place à Youssouf Hadji.

Les Sochaliens sont menés au score mais ce sont pourtant les « Rouge et Noir » qui ont la balle du " KO ". 79e minute de jeu, Daniel Moreira accélère et enchaîne une frappe puissante qui passe au dessus des buts sochaliens.

Les Bretons maîtrisent la fin de match et s'imposent logiquement. Cette première victoire de la saison relance les Bretons dans le championnat. Prochain rendez-vous dimanche à 18h, le Stade Rennais F.C. se déplace à Nancy.

Réactions d'après match :

Pierre DREOSSI : « Ce fut comme on l'attendait un match difficile. Cette première victoire ne me rassure pas car pour être rassuré, il faut avoir peur et ce n'était pas le cas. Par contre, je suis soulagé parce que nous devions gagner. Pour cette rencontre, on a pu récupérer notre équipe. Maintenant, on va essayer de récupérer nos points. Ce soir, l'équipe était prête mentalement, mais je suis un peu en colère. Après notre but à Valenciennes, on avait concédé dans la foulée deux grosses occasions.  Là, nous encaissons un but. J'aimerais que l'on s'embrasse à la fin du match et non pas à 1-0 en notre faveur. »

Olivier MONTERRUBIO : « Cette victoire fait du bien aux joueurs, au staff et au public. Il nous fallait réagir après notre match à Valenciennes. Ce soir, nous n'avons pas baissé les bras et c'est ce qui a fait notre force. Après l'égalisation, nous avons continué à pousser et nous avons réussi à marquer à nouveau. L'équipe a eu la maitrise du ballon et du match. Le championnat commence vraiment pour nous à partir de maintenant. »

Cyril JEUNECHAMP : « Cela fait vraiment du bien car mine de rien, on était sous pression. Ce soir, malgré mon but, je n'ai pas été le détonateur du SRFC. C'est le travail de toute l'équipe qui a été récompensé et si on garde cet état d'esprit, nous allons continuer à engranger des points. »

Alain PERRIN : « Il existe des défaites qui font plus mal car elles peuvent être imméritées. Mais ce soir, le score est logique. On a affronté une équipe rennaise qui était dos au mur et qui a montré plus de détermination que nous. Nous avons perdu beaucoup de ballons et concédé beaucoup d'occasions, ce qui démontre qu'une équipe en voulait plus qu'une autre. Ce soir, nous n'avons pas été à la hauteur dans l'engagement et Rennes a été justement récompensé. »