Vous êtes ici

J24. ASSE / SRFC : les photos
Équipe pro

J24. Saint-Etienne / SRFC : 4 - 0

19 fév 2012 19:00
C'est une leçon de réalisme qu'ont pris les Rennais ce dimanche. En s'inclinant lourdement 4 à 0 dans le Forez, le Stade Rennais F.C. réalise une mauvaise opération dans la course à l'Europe.


Temps forts et temps faibles mal négociés
Dès le début de la rencontre, les Verts affichent leurs intentions de trouver rapidement, par de longs ballons, Aubameyang, buteur la semaine dernière à Toulouse. L'ancien monégasque est le premier à frapper mais le ballon enroulé ne trouve pas le cadre. Quatre minutes plus tard, Ghoulam empêche Jirès Kembo de reprendre le bon centre de Kévin Théophile-Catherine.

Le marquage laisse à désirer en ce début de rencontre. Sako, à la 12e minute, en profite pour tenter une reprise acrobatique qui file au dessus du but de Benoît Costil. Esseulé dans la surface, trois minutes plus tard, Tongo Doumbia tente une tête décroisée qui ne donne rien. A la 24e, Mignot est plus en réussite sur le centre de Nicolita. Le défenseur stéphanois s'élève plus haut que tout le monde et devance Benoît Costil dans les airs. Ce but sera le seul tir cadré de Saint-Etienne pendant la première mi-temps.

Cette ouverture du score n'empêche pas le SRFC d'imposer son jeu sur une partie du terrain très grasse. Après avoir éliminé son vis à vis, Jirès Kembo centre au second poteau. A la réception du cuir, Julien Féret est un peu trop court pour pouvoir cadrer.

Peu après cette belle opportunité, Jean-Armel Kana-Biyik, touché au genou droit, doit laisser sa place à John Boye.

La possession rennaise, le sang froid stéphanois...
Le SRFC lance tambour battant ce second acte. Sur le coup d'envoi, Julien Féret lance Jirès Kembo qui frappe au but. C'est un exploit que réalise le portier du chaudron. Ruffier repousse une première fois le tir du Fanco-Congolais puis se relève pour empêcher Mevlut Erding de trouver le chemin des filets.

Alors que les Rennais gardent la maîtrise du ballon, l'ASSE fait preuve d'un réalisme glaçant. C'est sur contre que les joueurs de Christophe Galtier corsent l'addition. Le centre millimétré de Sako permet à Battles de tromper Costil d'un plat du pied. Un véritable coup de massue pour les Rennais qui vont finir par s'écrouler. Sako, côté gauche, et Gradel, sur un deuxième ballon, alourdissent encore plus le score. (66e et 78e)

Les Rennais ont été punis par le réalisme des Verts à Geoffroy-Guichard. Cette défaite permet à Saint-Etienne de devancer le SRFC grâce à la différence de buts. La réception de Lille, autre rival du haut de tableau, dimanche prochain, relève déjà d'une importance capitale quant à la suite de la saison rennaise.