Vous êtes ici

J25. Lille / SRFC : les photos
Équipe pro

J25. Lille / SRFC : 2 à 0 score final

15 fév 2013 22:00
Une soirée à oublier ! Séduisants depuis le début de l'année 2013, les Rennais ont eu un coup de mou ce vendredi soir dans le Nord. Lille s'est imposé 2 à 0. Autre mauvaise nouvelle, la sortie de Romain Alessandrini sur blessure...


Avec 8 points récoltés lors des 4 dernières journées, les hommes de Frédéric Antonetti abordent ce déplacement à Lille avec sérénité. En face, Lille qui occupe la 10e place au classement, s'est rassuré le week-end dernier grâce à une probante victoire 3 à 1 sur le sol lyonnais.

Deux coups dur en dix minutes !

Le match démarre sur un bon rythme. Au bout de seulement 30 secondes de jeu, Mevlüt Erding se montre menaçant en frappant au but. Les premières minutes sont rennaises. Avec Alou Diarra et Jean II Makoun en position de milieux défensifs, le SRFC est bien en place et est peu inquiété.

A la 24e minute de jeu, le LOSC provoque la chance. Une première fois repoussé par Benoît Costil, le cuir revient dans les pieds de Rodelin qui décide de centrer fort. Sur sa trajectoire, Chris Mavinga, qui avait glissé quelques secondes auparavant, voit le ballon heurter son pied. C'est détourné dans le but vide. ça fait 1 à 0.

Alors que les " Rouge et Noir " viennent à peine de digérer ce coup du sort, Romain Alessandrini se blesse dix minutes après l'ouverture du score. Touché au genou droit, le meilleur buteur rennais doit sortir. Jusqu'à la mi-temps, les Dogues gèrent leur avantage.

Les Rennais hors tempo !

Très en jambes la semaine passée face à Toulouse, les " Rouge et Noir " courent derrière le ballon. La tactique de Rudi Garcia est claire : se défaire du pressing rennais en jouant dans les airs. Un parti pris payant. Les Bretons peinent à récupérer le ballon. Pire, le SRFC se fait une nouvelle fois surprendre à l'heure de jeu. Salomon Kalou sur son côté droit centre dans la boîte. Dimitri Payet surgit et coupe la trajectoire du ballon de la tête pour le 2 à 0. Les joueurs de Frédéric Antonetti, qui ont montré à plusieurs reprises cette saison leurs capacités de réaction, tentent de réagir dans les vingt dernières minutes de jeu mais Steve Elana passe une soirée tranquille dans son but.

Malgré la déception, on peut noter la bonne entrée en jeu d'Anders Konradsen. Le Norvégien montre de bonnes dispositions sur le plan technique.

C'est un coup d'arrêt pour le Stade Rennais F.C. Les Bretons, qui voient le LOSC revenir à trois points derrière, auront l'occasion de se racheter samedi prochain avec la venue de Sochaux. (samedi 23 février à 17h).