Vous êtes ici

J25. SRFC / Lille : les photos
Équipe pro

J25. SRFC / LIlle : 1-1 score final

26 fév 2012 23:00
Réduit à dix à la 40e minute suite à l'expulsion d'Onyekachi Apam, puis mené au score à la même minute, le Stade Rennais F.C. est parvenu à arracher l'égalisation à la 90e minute grâce à son nouveau buteur Mevlut Erding. Une belle preuve de caractère et un point précieux dans la lutte à l'Europe

Ce match de la 25e journée restera certainement comme une référence pour le Stade Rennais F.C. cette saison. Une référence, car les Rennais, réduits à dix dès la 40e minute après l'expulsion d'Apam, sont allés chercher le match nul avec leur courage et une solidarité de tous les instants. Pour le moral, c'est plus qu'une victoire qu'est allée chercher la troupe de Frédéric Antonetti face au champion de France.


Il y aura tout de même dans les têtes des joueurs et des supporters rennais un sentiment d'injustice. Car avant l'expulsion d'Onyekachi Apam et le but qui s'en est suivi, les Rennais ont complètement étouffé leur adversaire. A onze contre onze, la donne aurait pu changer.


Lille sous haute pression
Dès le coup d'envoi, les Rennais affichent une détermination remarquable et une volonté de s'imposer dans les duels. Le ballon récupéré, les Rennais produisent un jeu rapide et technique de qualité tourné vers l'avant.
Les premières secondes viennent tout juste de s'écouler que le Stade Rennais F.C. pose son empreinte sur le match. Remise aveugle d'Erding, dribbles déroutants de Jirès Kembo et Jonathan Pitroipa, montée balle au pied des latéraux... les Rennais sont dans le match et les occasions sont nettement à l'avantage des " Rouge et Noir ".

Un coup du sort et deux coups de massue

Aux vues des efforts, les Rennais ne sont pas récompensés à la demi-heure de jeu. Mais le pire est à venir et M. Turpin y est pour beaucoup.
D'abord en sanctionnant d'un carton jaune Onyekachi Apam sur une intervention sur Roux et une minute plus tard il expulse la défense rennais pour un tacle sur Cole. Cette expulsion provoque la colère de Frédéric Antonetti et son staff.
Un premier sentiment d'injustice suivi d'un deuxième sur le coup franc qui voit Chedjou ouvrir le score.

Ce deuxième coup du sort infligé aux Rennais n'est pas du gout du banc rennais. Jean Marie de Zerbi est à son tour expulsé.

Sous la bronca du public rennais, dépité, le Stade Rennais F.C. rentre au vestiaire mené à la marque.
Réduits à dix, les Bretons avec courage repartent à l'assaut. Lille en surnombre, gère le score, mais reste sous la menace notamment de Jirès Kembo à la 50e minute sur une frappe lourde pleine axe et surtout à la 56e sur un raid solidaire de Mevlut Erding, la frappe du turc passe juste à côté. 68e minute, sur une belle percée de " Rouge et Noir ", Yann M'Vila au point de pénalty ne trouve pas le cadre. Mais même à dix, les Rennais se créent plus d'occasions que leurs adversaires.


Les Rennais n'abdiquent pas et M. Erding est à l'affut
Mais plus les minutes s'écoulent et plus le match semble tourner à l'avantage de Lille qui en contre peut se donner davantage d'air. Mais Benoit Costil repousse tout et maintient le suspense.
Dans les ultimes efforts, Jean Armel Kana-Biyik, sonne une charge et envoie un long ballon pour Mevlut Erding. Ce dernier d'un contrôle prend le dessus et d'une belle frappe croisée égalise !

Les Rennais arrachent l'égalisation à dix contre onze et délivrent le Parc des sports de la route de Lorient.
Le Stade Rennais F.C. se donne une belle bouffée d'air à tous les points de vue. Ils devront afficher la même abnégation dimanche prochain dans le derby face à Lorient.

Dans la même catégorie