Vous êtes ici

Logos Ligue 1
Équipe pro

J35. Bordeaux / SRFC : 2 à 0 score final

02 mai 2012 21:00
Après quatre victoires consécutives, le Stade Rennais F.C. a cédé à Bordeaux ce mercredi soir. Les Girondins ont ouvert le score par Obraniak sur leur première occasion à la 50e minute. Nguémo, six minutes plus tard, alourdit la marque. Les Rennais, de leur côté, ont frappé à deux reprises sur les montants bordelais...



Dans un match fermé, la moindre erreur coute souvent cher. C'est ce qui est arrivé aux Rennais, ce mercredi soir, à Bordeaux. Les Rennais qui ont plutôt maitrisé la première période et n'ont jamais été inquiétés par les Girondins ont cédé sur la première occasion à la 50e minute. Une petite erreur d'anticipation de John Boye et Gouffran profite de la petite brèche pour lancer un beau mouvement collectif dont Obraniak est à la conclusion.

La frappe soudaine et parfaitement dosée de Nguémo alourdi un peu plus le score et donne la sensation aux Bretons qu'ils pouvaient repartir de Bordeaux avec autre chose qu'une défaite.

Jirès Kembo et Youssouf Hadji n'ont a pas eu la réussite escomptée. Leur frappe sur le poteau à la 60e minute (Jirès Kembo) puis à la 90e minute (Youssouf Hadji) en témoigne.

Si cette défaite peut nourrir de la frustration pour les Bretons, elle n'est pas tragique dans la course à l'Europe. Le match de lundi face à Montpellier s'annonce par contre décisif.

Les actions :

2e minute : bien servi par Yann M'Vila, Jirès Kembo élimine d'un crochet son vis à vis puis centre à vers son milieu défensif qui coupe le ballon au premier poteau, sans réussir à cadrer.

27e minute : belle transversale de 50 mètres de Yann M'Vila pour Jirès Kembo. Ce dernier en face à face avec Planus ne parvient pas à trouver le cadre.

38e minute : A 27 mètres dans l'axe, Jirès Kembo Kembo tire directement au but, mais Carrasso est sur la trajectoire.

50e minute : Gouffran accélère et élimine Boye qui avait anticipé puis centre en retrait à ras de terre vers Saivet qui dévie pour Obraniak. L'ailier de Bordeaux trompe Costil d'un tir imparable.

57e minute : Trémoulinas, sert N'Guemo qui déclenche une frappe lourde, mais déviée. Benoit Costil est trompé. 2 à 0.

62e minute : frappe soudaine de Jirès Kembo qui termine malheureusement sur le poteau.

66e minute : Trémoulinas glisse un ballon dosé dans les pieds d'Obraniak. Le Franco-Polonais frappe à ras de terre et il faut un bon réflexe au sol de Benoit Costil pour éviter le troisième but.

90e minute : Obraniak au corner décide de frapper directement. Benoit Costil se détend bien et dévie le cuir.

91e minute : Youssouf Hadji balle au pied à l'entrée de la surface feinte au but et emmène deux défenseurs. Puis d'un geste génial enroule sa frappe, mais son tir termine sur le montant de Carrasso.