Vous êtes ici

J6. TFC / SRFC : les photos
Équipe pro

J6. Toulouse / SRFC : Que de regrets !

22 sep 2012 22:00
Deux points de perdus, un de pris. Alors que l'on croyait les Rennais capables de ramener les trois points à la suite d'un match plein de courage et d'abnégation, ils se sont fait rejoindre à la dernière seconde sur une tête d'Ali Ahamada, le gardien toulousain.


18e au classement, les Rennais ont les dents. Et cela se voit dès les premières minutes de jeu. Agressifs dans les duels, les " Rouge et Noir " se mettent vite dans le sens de la marche. Dès la 9e minute, le pressing paye. Kévin Théophile-Catherine devance Tabanou et transmet à Jonathan Pitroipa qui, du gauche, glisse le ballon sous Ahamada. Une ouverture du score logique. Mais contre le cours du jeu, le TFC revient à la marque grâce à un caviar de Tabanou pour Ben Yadder. Dans le dos de la défense rennaise, l'attaquant toulousain décroise sa tête pour l'égalisation.

Un but qui fait mal aux vues de la domination rennaise dans le jeu mais qui n'entame pas le moral des " Rouge et Noir ". Les joueurs de Frédéric Antonetti affichent toujours autant de détermination et de solidarité. A la 39e minute, une nouvelle récupération de balle permet à Julien Féret de tenter sa chance de loin. Une frappe limpide dès 20 mètres qui fait briller Ahamada, le gardien toulousain. Peu après, Franck Tabanou, s'essaie lui aussi en dehors de la surface. Le tir est puissant et fait se lever le public du Stadium. Le ballon passe de peu à côté.

Les Toulousains ont du se faire secouer dans le vestiaire. En seconde période, les joueurs de la ville rose se montrent plus agressifs. La défense bretonne est très sollicitée. Impérial dans ses interventions, John Boye ne se contente pas de repousser le danger. A la 53e minute, le Ghanéen oblige Ahamada à se détendre. Le portier local est dans un grand soir. Mais un petit coup de pouce va permettre aux Rennais de passer devant au tableau d'affichage. 65e, la reprise acrobatique de Mevlut Erding est détournée par Etienne Didot dans le but. Ali Ahamada ne peut rien.

Il reste alors 30 minutes pour conserver l'avantage. Les " Rouge et Noir " ne comptent pas les efforts pour contenir les assauts des hommes d'Alain Casanova. Mais le héros du soir se nomme Ali Ahamada. Le portier du TFC monte aux avant-postes sur la toute dernière action du match pour reprendre le cuir de la tête et trouver le chemin du but.

Grosse désillusion pour le Stade Rennais F.C. qui pouvait espérer mieux. Les " Rouge et Noir " ont néanmoins affiché beaucoup de courage et de solidarité. Encourageant pour la suite...



Cliquez ici pour voir les stats de la rencontre



new TWTR.Widget({ version: 2, type: 'profile', rpp: 100, interval: 20000, width: 610, height: 800, theme: { shell: { background: '#333333', color: '#ffffff' }, tweets: { background: '#000000', color: '#ffffff', links: '#ff0000' } }, features: { scrollbar: true, loop: false, live: true, behavior: 'all' } }).render().setUser('staderennais').start();