Vous êtes ici

Photos SRFC / ASSE
Équipe pro

Le SRFC se heurte au mur stéphanois

21 aoû 2010 21:00
Malgré une nette domination et plusieurs occasions franches, les « Rouge et Noir » ont été tenus en échec sur leur pelouse par une équipe stéphanoise recroquevillée dans sa moitié de terrain.

Pour son deuxième rendez vous sur ses terres de la saison, le Stade Rennais F.C. n'a pas à rougir de sa prestation. Mais les hommes de Frédéric Antonetti n'ont pas réussi à concrétiser leurs occasions.

Le SRFC entame le match par le bon bout. Dès la 7e minute, Asamoah Gyan, sur un pointu instantané, est tout proche de fêter son retour au sein de l'attaque rennaise.

Les Stadistes sont dans leur match et utilisent à bon escient le jeu en profondeur. Mais, c'est sur un coup franc frappé par Jérôme Leroy que les Bretons ont une nouvelle opportunité d'ouvrir le score avant la demi-heure de jeu.

Entreprenants au coup d'envoi, les Stéphanois, reculent au fil des minutes pour finalement se muer en une formation très défensive.

Face à ce schéma de jeu, les partenaires de Stéphane Dalmat ne peuvent plus utiliser le jeu en profondeur pour lancer leurs bandrilles et buttent sur la défense verte. La frappe sèche de Payet à la 42e minute puis la tête plongeante de Marchal à la 53e minute sont les deux seules occasions stéphanoises à l'heure de jeu.

Le Stade Rennais F.C. harcèle avec plus ou moins d'efficacité, la défense stéphanoise toujours aussi regroupée. Seul Bergessio, rentré en jeu à la mi-temps est positionné en attaque.

A l'heure de jeu, le constat est toujours le même. Les entrées de Jirès Kembo Ekoko puis Ismaël Bangoura sur le couloir droit apportent de la percussion sur les côtés mais Janot se montre impériale dans le jeu aérien.

A la 82e, sur l'un des rares espaces laissés par St-Etienne, Victor Montaño repositionné dans l'axe, parvient à avoir une belle opportunité mais le tir puissant du néo rennais passe juste au dessus.

Dommage car St-Etienne qui s'est montré jusqu'au coup de sifflet intraitable défensivement tient le match nul. Les coéquipiers de Bocanegra peuvent même réaliser le hold up si Nicolas Douchez ne fait pas l'arrêt décisif en fin de match.


> Plus de stats. Cliquez ici

Dans la même catégorie

Équipe pro
14 mar 2021 15:00
Équipe pro
03 mar 2021 19:00