Vous êtes ici

Monaco / Stade Rennais F.C.
Équipe pro

Monaco / Stade Rennais F.C. : score final 0-2

18 sep 2005 20:00
Au terme d'une rencontre parfaitement maîtrisée par les Bretons, le Stade Rennais F.C. s'impose à l'extérieur face à Monaco 2 à 0, des buts signés Kim Källström à la 36e minute de jeu et Yoann Gourcuff à la 55 minute de jeu. Le bloc rennais a fait preuve d'une grande maturité. Chapeau !

Laszlo Bölöni a réservé quelques surprises dans son onze de départ. Olivier Monterrubio, Alex Frei, et Etienne Didot sont assis sur le banc. Jacques Faty fait son retour, l'international Espoirs est aligné devant la défense centrale au côté de Cyril Jeunechamp. Abdeslam Ouaddou et Adailton composent la charnière centrale. Erik Edman occupe le flanc gauche de la défense, Jean-Joël Perrier Doumbé occupe le flanc droit. Kim Källström et Yoann Gourcuff sont les pourvoyeurs de ballons pour une attaque composée de deux joueurs explosifs : Jimmy Briand et John Utaka.


Monaco entame le match pied au planché en pressant très haut les Bretons. Les joueurs de Deschamps, dès la 4e minute de jeu se créent une belle occasion, à l'origine Gerrard centre pour Adebayor seul au point de pénalty. Adailton surgit et enlève superbement le ballon à l'attaquant togolais.

Les « Rouge et Noir » qui évoluent avec leur maillot bleu et noir sont bien regroupés, Monaco cherche à jouer sur les côtés. 10e minute de jeu, Adebayor en position de hors-jeu se présente seul face à Andreas Isaksson. Le portier rennais ferme l'angle et se couche parfaitement bien.

Les Rennais jouent calmement, les Monégasques dominent le jeu mais se font à plusieurs reprises prendre au piège du hors jeu.

Le bloc bleu est bien en place  et les Rennais se montrent dangereux par deux fois : 20e minute de jeu, bon débordement de Kim Källström qui centre au second poteau pour Cyril Jeunechamp, le capitaine rennais remet de la tête dans l'axe pour John Utaka qui tarde à reprendre de la tête, Warmuz plonge pour se saisir du ballon. Trois minutes plus tard, Kim Källström encore, profite d'une astucieuse déviation de John Utaka pour filer balle au pied au but, le Nigérian n'hésite pas et frappe des 25m, malheureusement son tir passe à côté.

Le Stade Rennais F.C. est appliqué et le système mis en place par Laszlo Bölöni pose pas mal de problèmes à Monaco. 36e minute de jeu le Stade Rennais F.C. ouvre la marque. A l'origine, les « Rouge et Noir » obtiennent un bon coup franc à l'entrée de la surface de réparation. Yoann Gourcuff le tir fort devant le but. Warmuz repousse dans les pieds d'Adailton qui reprend. Le ballon revient sur Kim Källström qui frappe en force et marque !

Le Stade Rennais F.C. ouvre la marque à Monaco et mène 1 à 0 !


Monaco ne parvient pas à déverrouiller le système breton. Peu avant la mi-temps, Emmanuel Adebayor s'échappe et entre dans la surface de réparation, le Togolais arme sa frappe mais Abdeslam Ouaddou revient et enlève le ballon.


En seconde période, les Monégasques se heurtent une nouvelle fois au bloc défensif rennais, les « Rouge et Noir » conservent bien la balle et empêchent les Monégasques de mettre du rythme dans la partie. Les joueurs de la Principauté perdent patience, 54e minute de jeu, Zikos prend deux cartons jaunes pour contestation, les joueurs de Deschamps ne jouent plus qu'à dix.

Le Stade Rennais F.C. maîtrise parfaitement la rencontre et fait preuve d'une grande maturité. 59e minute de jeu,  Erik Edman déboule et centre au point de pénalty pour John Utaka qui intelligemment laisse filer pour Yoann Gourcuff. Le Breton ne se pose pas de questions et frappe en force.

Les hommes de Laszlo Bölöni mènent au stade Louis II 2 à 0 ! Yoann Gourcuff exulte et se jette dans les bras des supporters bretons !

Plus les minutes passent, plus les Rennais se montrent à leur avantage.

Les Monégasques s'énervent, Squilacci perd les pédales et réalise un mauvais tacle glissé sur John Utaka , Monsieur Ledentu expulse l'international français.

Le Stade Rennais F.C. réalise le coup parfait, 73e minute de jeu, la balle du KO pour John Utaka. Le Nigérian tout seul s'embourbe,  Jimmy Briand est là mais l'international Espoirs manque le cadre.

Les Rennais mérient amplement leur victoire et font oublier leur trois dernières défaites concédées à l'extérieur. Les Bretons remontent à la douzième place. Prochain rendez-vous, mercredi, le Stade Rennais F.C. reçoit Bordeaux.