Vous êtes ici

J33. SRFC / Bordeaux. Les photos
Équipe pro

Rennais et Bordelais se neutralisent

30 avr 2011 22:00
La spirale de trois défaites consécutives est stoppée. Les Rennais, solides défensivement n'ont pas trouvé la faille face à une équipe bordelaise bien en place, elle aussi, derrière.


Dans les deux confrontations (aller et retour), Rennais et Bordelais n'auront pas réussi à inscrire le moindre but. Comme au match aller, le nombre d'occasions de part et d'autre n'a pas été nombreux. Les Rennais, très diminués au coup d'envoi, ont eu les actions les plus tranchantes notamment dans les dernières secondes, mais les Girondins, dangereux sur coups de pied arrêtés, ont eu des opportunités.

Bordeaux la joue dur dans le premier quart d'heure

Cela commence bien pour les Bretons qui prennent d'assaut le camp bordelais. La frappe spontanée de Razak Boukari dès la 4e minute en témoigne.

Les Bordelais s'appuient d'abord sur leur solidité défensive, mais sont aussi à la limite du correct. Difficile en effet pour les Rennais de mettre en place leur jeu tant les fautes sont nombreuses sur les attaquants rennais. A la 16e minute, M Bien aurait pu expulser Chalmé suite à un tacle par derrière sur Stéphane Dalmat juste à la limite de la surface de réparation.

Si les Rennais entament bien le match, après 20 minutes de jeu, la partie s'équilibre et Bordeaux pose davantage de problèmes notamment grâce à leur point fort : les coups de pied arrêtés.
Le peu d'espace laissé par le bloc girondin ne profite pas aux Rennais, qui ne se créent pas d'autres occasions nettes en première période.

Comme au match aller, les défenses prennent le pas sur les attaques

En seconde période, Frédéric Antonetti recompose son animation de jeu en faisant rentrer Jérôme Leroy à la place de John Verhoek. La touche technique du vétéran s'avère précieuse dans la construction du jeu.

Mais ce sont sur deux coups de pied arrêtés que les Bretons sont les plus dangereux. D'abord sur corner suite à un cafouillage de la défense bordelaise, le ballon est sauvé sur sa ligne par Carrasso (62e minute), puis sur un coup de tête de Kader Mangane suite à un coup franc de Fabien Lemoine entré à la place d'Alexander Tettey à la 74e minute.

A défaut de marquer, les joueurs de Frédéric Antonetti ne se livrent pas et s'attèlent à conserver leur but inviolé. Ils peuvent finalement arracher la victoire sur une ouverture lumineuse de Razak Boukari dans la profondeur pour Jérôme Leroy. Ce dernier, en face à face avec Carrasso, élimine le portier mais, à bout de course, frappe à côté.

Dommage. Les Rennais se contentent d'un point sur leur pelouse, mais se rassurent en stoppant leur mauvaise série de trois défaites consécutives.