Vous êtes ici

Stade Rennais F.C. / Marseille
Équipe pro

Stade Rennais F.C. / Marseille : 3 buts à 2

20 aoû 2005 22:00
Au terme d'une rencontre pleine de rebondissements, les « Rouge et Noir » se sont imposés avec opiniâtreté 3 buts à 2. Ouverture du score par Marseille dès la première minute par Niang. Le Stade Rennais F.C. égalise 7 minutes plus tard par Utaka. L'OM reprend l'avantage par Lamouchi. Les Rennais reviennent à la marque avant la mi-temps grâce Alex Frei et vont prendre définitivement l'avantage grâce à Kim Källström en seconde période. Les « Rouge et Noir » ont montré qu'ils avaient ce soir des valeurs de solidarité et d'abnégation.

A peine une minute de jeu et les « Rouge et Noir » encaissent un but suite à un mauvaise relance. Aligné dans l'axe en compagnie d'Abdeslam Ouaddou, Grégory Bourillon dégage le ballon sur Oruma qui lance en profondeur Niang. L'attaquant marseillais se présente seul devant Andreas Isaksson et marque.

Le Stade Rennais F.C. ne pouvait plus mal commencer cette rencontre. Pour palier l'absence d'Olivier Monterrubio suspendu pour ce match, Laszlo Bölöni a positionné sur le couloir gauche Kim Källström. Etienne Didot et Arnold Mvuemba évolue dans l'axe du milieu. Yoann Gourcuff joue sur le côté droit.

Le Stade Rennais F.C. a pris un coup sur la tête mais les hommes de Laszlo Bölöni vont prouver qu'ils ont des ressources. 8e minute de jeu, Etienne Didot côté droit centre au deuxième poteau pour John Utaka. La nouvelle recrue rennaise décolle plus haut que Meité et vient fouetter de la tête le ballon. Carrasso est trop court, le Stade Rennais F.C. revient dans le match !

Marseille 1 Stade Rennais F.C. 1

Ce but redonne l'espoir à tout un stade, le public donne de la voix et les Rennais reprennent leur domination.

Parti à la limite du hors jeu, Niang se retrouve une nouvelle fois seul devant Andreas Isaksson. Sorti rapidement de sa cage, le géant suédois gagne son duel devant l'international sénégalais. Le public breton reprend son souffle.

25e minute de jeu, Marseille est à l'attaque. Niang gagne son duel face à Alain Rochat. Le Marseillais donne le ballon dans la surface de réparation à Oruma qui tarde à frapper, la défense rennaise se dégage tant bien que mal.

31e minute de jeu, Ribéry côté gauche envoie un bon ballon pour Niang qui d'une passe astucieuse transmet rapidement pour Lamouchi seul au point de pénalty. Le Marseillais du plat du pied trompe une nouvelle fois le portier breton.

Les hommes de Laszlo Bölöni ne désarment pas. Suite à une touche, John Utaka une nouvelle fois déborde côté gauche, prend le dessus sur Dehu et centre du pied gauche au second poteau pour Alex Frei. Le meilleur buteur du championnat 2004-2005 s'élève et place une tête imparable qui laisse Carrasso immobile.

Le Stade Rennais F.C. revient au score, Stade Rennais F.C. 2 Marseille 2.



La deuxième mi temps repart sur un rythme aussi soutenu que la première période. Ce sont les « Rouge et Noir » qui se montrent les premiers dangereux. Suite à un corner tiré par Arnold Mvuemba, le ballon revient sur Alain Rochat qui tente sa chance à l'entrée de la surface de réparation. Carrasso se couche bien.

Le Stade Rennais F.C. poursuit sa domination, John Utaka donne plein axe pour Etienne Didot qui frappe mais Carrasso est une nouvelle fois à la parade.

Le match est d'une grande intensité, le stade de la route de Lorient rempli à ras bord s'enflamme et les équipes se rendent coups pour coups.

52e minute de jeu,Taiwo sur coup franc met en danger le portier breton. Andreas Isaksson est obligé de boxer la balle.

Une minute plus tard, Arnold Mvuemba récupère le ballon et rentre dans la surface de réparation. L'international Espoirs élimine deux joueurs et frappe, Carrasso détourne.


54e minute de jeu, soit une minute après la dernière offensive rennaise, Yoann Gourcuff une nouvelle fois parvient à centrer, Kim Källström est à l'affût, le Suédois se jette du pied gauche et marque le 3e but breton !

Le Stade Rennais F.C. pour la première fois de la partie prend l'avantage, les hommes de Laszlo Bölöni démontrent une abnégation et une solidarité remarquable.

Stade Rennais F.C. 3 Marseille 2.

Marseille réagit sur une nouvelle frappe de Taiwo parfaitement détournée en corner par Andreas Isaksson.


61e minute de jeu, Kim Källström récupère la balle et accélère depuis le rond central. John Utaka, Arnold Mvuemba, et Alex Frei appellent le ballon, Kim Källström choisit d'offrir la balle à Alex Frei. L'international Suisse accélère et frappe des 25 mètres, Carrasso repousse comme il le peut pour Kim Källström qui reprend le cuir de volée. Le gardien provençal capte cette fois-ci le ballon.


Les « Rouge et Noir » ne ferment pas le match, bien au contraire, ce sont eux qui ont la possession de la balle.


Les hommes Laszlo Bölöni maîtrisent cette fin de match, Alex Frei lance en contre John Utaka d'un superbe changement d'ailes. L'attaquant rennais accélère, prend le dessus sur Meité et frappe Carrasso détourne en corner.


Poussés par 29490 spectateurs, les « Rouge et Noir » ont parfaitement cadenasser cette fin de match. Au terme d'un match à rebondissements, les Bretons ont fait preuve d'une grande volonté et méritent amplement leur victoire. Les hommes ont montré de très belles choses ce soir, la saison des « Rouge et Noir » est véritablement lancée devant un public en liesse.

Réactions d'après match :

Alex Frei, attaquant du SRFC : « Cette victoire nous fait du bien. On ne pouvait pas commencer le match plus mal. On a su revenir par deux fois. En deuxième période, on a pris le dessus sur cette équipe marseillaise. Personnellement, je suis heureux d'avoir marqué mais surtout que l'équipe ait montré son vrai visage. J'ai inscrit un but avec la sélection suisse, ça m'a fait du bien moralement et ce soir je confirme c'est bien. Maintenant on sait que dans le football tout va vite, il faudra confirmer face à Nancy samedi prochain ».


Laszlo Bölöni, l'entraîneur breton : « Je suis content de voir mon équipe gagner face à Marseille. Je suis particulièrement content de la seconde période. C'était un match spectaculaire, bon pour le public mais pas pour les cardiaques. Je souligne particulièrement le match de John Utaka et de mes deux poneys, Etienne Didot et Arnold Mvuemba. Je suis heureux de voir également, Alex Frei et Kim Källström marquer de nouveaux. Maintenant tout n'est pas rose, on a encore pris 2 buts, nous avons encore beaucoup de travail notamment défensivement ».

Kim Källström milieu de terrain : « Marseille a dominé la première mi-temps mais nous avons su réagir par deux fois. On a mal commencé mais on a senti une forte envie de réussir à travers le groupe. Par rapport au précédent match, nous avons eu plus de chance, ce qui nous a permis de revenir. Le but de John Utaka, nous a libérés et puis nous avons réalisé une très bonne seconde période, on a retrouvé notre jeu de la saison précédente. C'est vrai qu'en première période on a eu pas mal de problèmes mais nous avons rien lâché. C'est encourageant pour la suite de la saison ».


Arnold Mvuemba, milieu de terrain : « On attendait cette victoire depuis longtemps. En première mi-temps, on a eu du mal à remonter le ballon mais on est revenu deux fois au score et cela nous a servis. On commence à bien revenir. Cette victoire nous fait du bien. Personnellemennt, Je suis heureux d'avoir pu jouer tout le match. C'est une bonne soirée ».