Vous êtes ici

Équipe pro

Stade Rennais F.C. / Nice : 1 - 0 score final

04 déc 2005 20:00
Grâce à un but d'Alex Frei à la 61e minute de jeu, le Stade Rennais F.C. enchaîne sa troisième victoire consécutive à domicile. Avec 26 points, les hommes de Laszlo Bölöni s'installent dans la première partie du classement.


Pour ce match face à Nice, Laszlo Bölöni a reconduit un onze de départ identique à celui de Donetsk jeudi dernier. Les « Rouge et Noir » tardent à rentrer dans la partie mais ce sont tout de même les Bretons qui se créent la première véritable occasion de la rencontre. A l'origine Olivier Monterrubio à l'entrée de la surface de réparation tente une frappe à ras de terre mais celle-ci est contrée par le défenseur niçois Traoré.


Les Rennais prennent peu à peu le match en main, 7e minute de jeu Kim Källström récupère un ballon dans le camp breton et lance parfaitement John Utaka dans l'intervalle. Le Nigérian prend les défenseurs axiaux de vitesse et se retrouve en face à face avec Grégorini. L'attaquant rennais tente de glisser la balle sous les jambes du gardien niçois mais celui-ci stoppe parfaitement l'offensive du Rennais.


12e minute de jeu, nouvelle attaque du Stade Rennais F.C., John Utaka encore une fois enchaîne le dribble et la frappe, malheureusement son tir passe à côté des buts Niçois.


Nice réagit en contre, Vahirua balle au pied décale Rool qui s'avance et frappe mais son tir à ras de terre n'est pas cadré. Les deux équipes se rendent coup pour coup et se montrent toutes les deux dangereuses sur coups de pied arrêtés.


Les Rennais utilisent beaucoup les couloirs et les changements d'orientation pour porter le danger vers le but niçois. 33e minute de jeu, Etienne Didot renverse le jeu pour Olivier Monterrubio qui centre au premier poteau pour Alex Frei. L'attaquant suisse se jette mais son tir passe juste au dessus des buts de Grégorini.


37e minute de jeu, le public exulte. John Utaka sur un centre d'Olivier Monterrubio place une belle tête plongeante qui trompe le portier niçois malheureusement pour les « Rouge et Noir », le Nigérian est en position de hors jeu.


En seconde période, les Bretons se heurtent toujours au bloc niçois. Il faut attendre la 61e minute de jeu pour voir le jeu se décanter. Tchato accroche Olivier Monterrubio qui filait au but. Monsieur Ennjimi n'hésite pas et expulse le défenseur niçois. Les Rennais exploitent parfaitement le coup franc, Kim Källström décoche une frappe lourde repoussée sur Erik Edman. Le défenseur suédois centre sur la tête d'Alex Frei qui trompe Grégorini.


Le Stade Rennais F.C. se rassure et mène 1 à 0 !


Réduits à dix contre onze, les Aiglons se montrent moins incisifs qu'en première période, les « Rouge et Noir » ont fait le plus dur en ouvrant le score. Les Bretons ont le monopole de la balle et poursuivent leurs velléités offensives. 84e minute de jeu, Olivier Monterrubio à l'entrée de la surface de réparation, enveloppe sa balle mais son tir frôle la lucarne gauche de Grégorini.


Le score ne changera plus, le Stade Rennais F.C. s'impose sur le plus petit des scores 1 à 0 face à Nice. Pour la première fois de la saison à domicile, les hommes de Laszlo Bölöni sont parvenus à garder leur but inviolé. Les « Rouge et Noir » remontent à la 8e place au classement général.


Rendez vous samedi prochain au Parc des Princes. Le Stade Rennais F.C. se déplace à Paris.

Dans la même catégorie